Le 12 octobre 2017, un astéroïde frôle la Terre

Montage photo d’un astéroïde passant près de la Terre. © Ciel&Espace
Le 12 octobre 2017, l’astéroïde 2012 TC4 passe à seulement 50000 km de la surface de la Terre. Aucun risque de collision.

Le retour de l’astéroïde 2012 TC4 au voisinage de notre planète sonne comme un rappel : il existe des risques de collision entre la Terre et les petits corps qui errent dans le Système solaire. Toutefois, ce n’est pas pour ce 12 octobre, date à laquelle, peu avant 8 h (heure légale française), 2012 TC4 passe à environ 50000 km de la Terre à la vitesse de 7,6 km/s.

Découvert le 4 octobre 2012 grâce au télescope hawaïen Pan-Starrs, cet astre mesure entre 10 et 30 m de diamètre. Il ne présente aucun danger pour nous. En tout cas, jusqu’au 13 octobre 2075. Au-delà, la connaissance de son orbite et des perturbations gravitationnelles qu’il peut subir dans sa course ne permettent plus de faire des prédictions fiables (mais cela ne veut pas dire non plus qu’il y aura ensuite un plus gros risque de collision).

En février 2013, un objet similaire (d’une vingtaine de mètres) avait explosé en entrant dans l’atmosphère au-dessus de la ville russe de Tchéliabinsk. L’onde de choc avait provoqué des dégâts spectaculaires et occasionné un millier de blessés. Les astronomes estiment qu’une grande quantité de corps de cette taille ou légèrement supérieure n’ont pas encore été répertoriés au voisinage de l’orbite terrestre. Leur détection sera la tâche du futur grand télescope Large Synoptic Survey Telescope.

2012 TC4, malgré sa proximité, ne brille guère et n’est pas visible à l’œil nu. Au mieux, son éclat atteint la magnitude 13, ce qui le rend observable visuellement de manière confortable uniquement dans des télescopes de plus de 200 mm. Le 10 octobre, un télescope de 1 m de diamètre a repéré l'objet et suivi sa trajectoire parmi les étoiles (notez qu'un autre astéroïde, plus lent, passe aussi dans le champ ; il s'agit de 1999 DB1).

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le rover européen ExoMars se posera sur Oxia Planum

    Le groupe de travail consacré à la sélection du site d'atterrissage d'ExoMars a recommandé Oxia Planum comme cible du futur rover martien europeano-russe, qui sera lancé vers la planète rouge à l'été 2020.

  • Podcast : Tout ce qu'il faut observer dans le ciel en novembre

    Les éphémérides radio de ce mois de novembre 2018 mettent en vedette la planète Mars, qui frôle une étoile du Capricorne, Saturne et la Lune en conjonction, et les étoiles filantes Léonides. Philippe Henarejos notre raconte aussi la mission lunaire Zond 6 et Jean-Luc Dauvergne nous promène dans la constellation du Dragon. En fin d'émission, découvrez les coups de coeur de nos chroniqueurs !

  • Podcast : l'origine du monde au XIXe siècle

    Dans la seconde moitié du XIXe siècle fleurirent quantité de récits scientifiques de l'origine du monde. Ignorées, oubliées pour la plupart, mais passionnantes, l'historien et sociologue des sciences Volny Fages les ressuscite. Entretien.