La sonde InSight détecte deux gros impacts météoritiques sur Mars

Le sismomètre SEIS de la sonde InSight a mesuré les ondes sismiques produites par de gros impacts. © IPGP-CNES-N.Strater
Le sismomètre SEIS de la sonde martienne InSight a mesuré les secousses provoquées par les impacts de deux astéroïdes de plusieurs centaines de tonnes. Confirmées par des images de Mars Reconnaissance Orbiter, ces observations permettent de faire évoluer nos modèles de l’intérieur de la planète rouge.
Ce sont non pas un mais deux événements exceptionnels qu’annonce la Nasa ce 27 octobre 2022. La sonde américaine Insight, arrivée sur Mars en 2018, a détecté fin 2021 deux gros impacts de météorites en direct. Ces impacts ont provoqué deux « tremblements de Mars » de magnitude 4, mesurés par le sismomètre français SEIS, et confirmés par des images satellites de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). Celle-ci a utilisé sa caméra haute résolution CTX pour repérer deux nouveaux cratères, de 130 et 150 m de diamètre. « Ce sont les plus gros cratères d’impact qu’on ait vu se former sur une planète tellurique depuis plusieurs centaines d’années ! » s’enthousiasme le responsable scientifique de SEIS, le géophysicien Philippe Lognonné (Institut de
Ce sont non pas un mais deux événements exceptionnels qu’annonce la Nasa ce 27 octobre 2022. La sonde américaine Insight, arrivée sur Mars en 2018, a détecté fin 2021 deux gros impacts de météorites en direct. Ces impacts ont provoqué deux « tremblements de Mars » de magnitude 4, mesurés par le sismomètre français SEIS, et confirmés par des images satellites de la sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO). Celle-ci a utilisé sa caméra haute résolution CTX pour repérer deux nouveaux cratères, de 130 et 150 m de diamètre.

« Ce sont les plus gros cratères d’impact qu’on ait vu se former sur une planète tellurique depuis plusieurs centaines d’années ! » s’enthousiasme le responsable scientifique de SEIS, le géophysicien Philippe Lognonné (Institut de...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • L’astéroïde Dimorphos a été déformé par l’impact de la sonde Dart

    En 2022, la mission Dart entrait en collision avec l’astéroïde Dimorphos. Télescopes spatiaux et terrestres ont alors scruté les conséquences de l’impact sous toutes les coutures. Et les premières analyses viennent de tomber : Dimorphos est un agrégat de roche peu résistant. Une bonne nouvelle pour la défense planétaire.

  • Des étoiles mystérieuses se forment en bordure des galaxies

    De jeunes étoiles situées en périphérie des galaxies ont été découvertes en grand nombre grâce à l’observatoire spatial Galex. Leur présence étonne les astronomes, et ce, d’autant plus qu’ils n’étaient pas parvenus jusqu’ici à observer les nébuleuses dans lesquelles elles se sont formées.

  • Grand entretien avec Jean-Marc Bonnet-Bidaud : Les découvertes de demain se feront-elles en Chine ?

    Longtemps ignorée de l’Europe, l’apport technique de la Chine, nourrie de multiples innovations, pointe l’efficacité de ses méthodes et de son approche originale. En partant de l’astronomie, Jean-Marc Bonnet-Bidaud s’est intéressé à la science chinoise ancienne et à la pensée qui a présidé à son émergence.