La première carte de l’évolution mondiale de l’éclairage nocturne sur 20 ans

Adrien Guetté et Laurent Godet ont produit une carte mondiale de l’éclairage nocturne. © DR
Deux chercheurs en écologie de l’université de Nantes, Adrien Guetté et Laurent Godet, ont produit une carte mondiale de la pollution lumineuse. Les données utilisées — des relevés satellites recueillis pendant vingt ans — leur ont permis d’obtenir une vision assez fine des régions où l’éclairage nocturne augmente, mais aussi de celles où il diminue.
Si vous vivez en ville et même dans sa proche périphérie, vous avez peut-être remarqué que le ciel nocturne n’est pas plein d’étoiles comme on le voit sur les photos des astronomes amateurs. Parfois seulement une petite poignée d’astres, les plus brillants, sont visibles. L’éclat de la majorité des étoiles est noyé dans les lumières urbaines. Souvent utilisées comme un indicateur de développement de l’activité humaine, les lumières nocturnes sont aussi un témoin de notre empiétement sur des espaces autrefois préservés. Car, en plus de dégrader la qualité du ciel, la prolifération des lumières a des effets néfastes sur la biodiversité et l’environnement. Adrien Guetté et Laurent Godet, de l’université de Nantes, ont produit une toute nouvelle carte mondiale...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Fin de mission pour le rover Opportunity

    Sans nouvelle de son rover martien depuis le 10 juin 2018, la Nasa vient d’annoncer officiellement la fin de la mission d’Opportunity. Il aura fonctionné près de quinze ans.

  • Vidéo : les extraordinaires résultats de Cassini, avec Cécile Ferrari

    Arrivée en 2004 autour de Saturne, la sonde Cassini nous a offert un panorama sans égal sur la planète géante, ses célèbres anneaux et ses satellites. Décryptage avec la planétologue Cécile Ferrari.

  • Mars One en faillite ou en retard ?

    Le projet spatial qui envisage d’envoyer des humains coloniser la planète rouge est placé en liquidation judiciaire. Voilà qui devrait signer la fin de cette mission aussi médiatisée que controversée. Mais un mystérieux nouvel investisseur pourrait relancer l’aventure.