La planète de Proxima b est-elle hostile à toute forme de vie ?

Vue d'artiste de l’étoile naine rouge Proxima du Centaure et de sa planète. © Nasa/ESA/STScI
C’est l’exoplanète la plus proche du Système solaire. Et elle se trouve dans la zone habitable de son étoile, Proxima du Centaure. Mais Proxima b subit régulièrement de violentes éruptions stellaires qui posent à nouveau la question de son hospitalité envers la vie.
Pendant une poignée de secondes, le 18 mars 2016, Proxima du Centaure, l’étoile la plus proche du Système solaire, située à 4,3 années-lumière, est devenue visible à l’œil nu. Sous le ciel particulièrement pur du Chili, cet astre d’ordinaire si peu brillant qu’il faut un télescope d’amateur pour en percevoir l’éclat, s’est hissé au rang des plus faibles étoiles discernables sans instrument d’optique. Si personne n’en a été témoin, l’Evryscope, un drôle d’instrument capable de photographier la totalité de la voûte céleste toutes les deux minutes, l’a enregistré. Installé à l’observatoire du Cerro Tololo, cette véritable machine à détecter les plus infimes clins d’œil des étoiles a ainsi observé une gigantesque éruption survenue à la...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.