La phosphine de Vénus introuvable dans les données d’archives

L'IRTF à l'avant-plan de Vénus (photomontage). Crédit : DR/JAXA
L’analyse d’observations réalisées en 2015 avec le télescope infrarouge de la Nasa IRTF, installé à Hawaï, ne montre aucune trace de phosphine dans la haute atmosphère de Vénus. Fin de la controverse ? Pas si sûr...
Il n’y a pas de phosphine (PH3) dans la haute atmosphère de Vénus. En tout cas, l’analyse fine d’observations infrarouges datant de mars 2015 et exhumées par l’astrophysicienne Thérèse Encrenaz (observatoire de Paris) n’en montre aucune trace. Depuis l’annonce fracassante de la découverte de cette molécule par une équipe menée par Jane Greaves – une découverte jugée peu convaincante –, les spécialistes de Vénus cherchaient par tous les moyens à la confirmer. Soit au moyen de nouvelles observations en millimétrique/submillimétrique (le domaine de longueurs d’onde dans lequel a été faite la découverte grâce aux radiotélescopes Alma et JCMT), soit en cherchant la phosphine dans le domaine infrarouge, dans lequel la molécule doit laisser une signature
Il n’y a pas de phosphine (PH3) dans la haute atmosphère de Vénus. En tout cas, l’analyse fine d’observations infrarouges datant de mars 2015 et exhumées par l’astrophysicienne Thérèse Encrenaz (observatoire de Paris) n’en montre aucune trace.

Depuis l’annonce fracassante de la découverte de cette molécule par une équipe menée par Jane Greaves – une découverte jugée peu convaincante –, les spécialistes de Vénus cherchaient par tous les moyens à la confirmer. Soit au moyen de nouvelles observations en millimétrique/submillimétrique (le domaine de longueurs d’onde dans lequel a été faite la découverte grâce aux radiotélescopes Alma et JCMT), soit en cherchant la phosphine dans le domaine infrarouge, dans lequel la molécule doit laisser une signature...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Décembre 2022, Mars au plus près

    Décembre sera le mois de Mars ! La planète rouge passe au plus près de la Terre le premier jour du mois, à un peu plus de 81 millions de km de la Terre, et est occultée par la Pleine Lune le 8. Pour découvrir les autres spectacles du ciel nocturne, écoutez notre podcast et bénéficiez des conseils de nos chroniqueurs !

  • Podcast : Quel est l'impact du dérèglement climatique sur les observations astronomiques ?

    À l’heure où se construisent les plus grands observatoires du monde – des géants de 30 ou 40 m à Hawaï ou au Chili –, les astronomes prennent peu à peu conscience qu’il va leur falloir, eux aussi, composer avec une Terre en surchauffe. Car, oui, le dérèglement climatique a un impact sur les observations ! Une interview de l'astrophysicienne Faustine Cantalloube.

  • SpaceX teste 14 réacteurs en même temps

    L’entreprise privée a conduit lundi 14 novembre le test d’un prototype de sa future fusée Starship.