La Nasa s’intéresse de nouveau à la recherche des extraterrestres

© T. Plakhova
Un peu plus de 25 ans après l’arrêt brutal de son programme d’écoute, la Nasa pourrait s’intéresser de nouveau à la recherche de civilisations extraterrestres ! À l’automne, l’agence spatiale américaine a en effet hébergé à Houston un colloque consacré aux « technosignatures »...
Jason Wright. © Nasa « Nous étions plus d’une soixantaine de participants. Essentiellement des astronomes, mais aussi des ingénieurs, des anthropologues, des biologistes, et quelques officiels de la Nasa », se réjouit Jason Wright. Du 25 au 28 septembre 2018, l’astrophysicien de la Penn State University est parvenu à réunir un bel aréopage au Lunar and Planetary Institute (Houston). Jill Tarter (qui a inspiré le film Contact ), mais aussi le directeur du Breakthrough Starshot Pete Worden, l’écrivain de science-fiction Gregory Benford et bien d’autres étaient présents pour préparer le grand retour de l’agence américaine aux affaires SETI (Search for Extra-Terrestrial Intelligence).

« La Nasa n’a pas financé de projets de recherche d’intelligence extraterrestre
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Interview : Brian May, la musique et l’astro en stéréo

    Le guitariste du groupe Queen a trois passions : la musique, bien sûr, mais aussi l’astronomie et l’imagerie 3D. Brian May nous a raconté comment il jongle entre les trois.

  • Mu Cephei expulse de la matière par bouffées

    Pour la première fois, des astronomes ont réalisé une carte 3D des phénomènes de perte de masse d’une supergéante rouge. Des images exceptionnelles obtenues grâce au réseau d’antennes de l’observatoire NOEMA (Northern Extended Millimeter Array), implanté dans les Alpes françaises.

  • Sonde Bepi-Colombo : les défis d’un voyage vers Mercure

    Située à “seulement” 58 millions de kilomètres du Soleil, Mercure présente des difficultés particulières pour tout visiteur spatial. Didier Morançais (Airbus) détaille les défis techniques à relever pour amener la sonde Bepi-Colombo aux abords de la première planète.