La Nasa ne renommera pas le James Webb Space Telescope

Vue d'artiste du James Webb Space Telescope. Crédit : Adriana Manrique Gutierrez
L’administrateur de la Nasa l’a annoncé à quelques médias américains la semaine derrière. Malgré une pétition réclamant qu’on le débaptise, le James Webb Space Telescope (JWST) conservera son nom.
« Nous n’avons trouvé aucune preuve pour le moment qui justifie que l’on change le nom du télescope spatial James Webb. » C’est par ces quelques mots, rapportés par la radio de service public américaine NPR, que l’administrateur de la Nasa Bill Nelson a fait savoir le 30 septembre 2021 que le JWST ne serait pas débaptisé. En mai 2021, une pétition avait été lancée par quatre astrophysiciens et astrophysiciennes pour réclamer un changement de nom du futur télescope spatial. James Webb, administrateur de la Nasa pendant les glorieuses années Apollo, y étant décrit comme complice de la persécution des homosexuels à cette époque, ainsi qu’au début des années 1950, alors qu’il occupait le poste de sous-secrétaire d’État au ministère des Affaires étrangères
« Nous n’avons trouvé aucune preuve pour le moment qui justifie que l’on change le nom du télescope spatial James Webb. » C’est par ces quelques mots, rapportés par la radio de service public américaine NPR, que l’administrateur de la Nasa Bill Nelson a fait savoir le 30 septembre 2021 que le JWST ne serait pas débaptisé.

En mai 2021, une pétition avait été lancée par quatre astrophysiciens et astrophysiciennes pour réclamer un changement de nom du futur télescope spatial. James Webb, administrateur de la Nasa pendant les glorieuses années Apollo, y étant décrit comme complice de la persécution des homosexuels à cette époque, ainsi qu’au début des années 1950, alors qu’il occupait le poste de sous-secrétaire d’État au ministère des Affaires étrangères...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Dans le ciel du mois de juillet 2022

    Des nuages noctiluques, la Lune au périgée, un transit de Io devant Jupiter, des conjonctions multiples avec la Lune et quelques étoiles filantes sont au programme de cette émission... Sébastien Fontaine nous rappelle aussi la mémoire d'Emmanuel Liais, et Cyril Birnbaum nous invite à suivre la comète K2 !

  • Grand rassemblement planétaire : la Lune s'installe entre Mars et Jupiter

    Tous les astres du Système solaire visibles à l’œil nu sont présents simultanément à l'aube. Le 22 juin, la configuration sera la plus spectaculaire car la Lune s'installe au beau milieu du collier de planètes.

  • Vidéo : Thomas Pesquet répond à vos questions

    Début avril, Ciel & Espace s’est rendu au centre européen des astronautes de l’ESA, à Cologne. L’occasion de rencontrer Thomas Pesquet et de lui poser quelques questions décontractées. Les vôtres !