L’étonnante tectonique des plaques d’Europe, lune glacée de Jupiter

Des plaques tectoniques ont été identifiées dans trois grandes régions d’Europe et leurs mouvements reconstitués. Le phénomène serait local et de courte durée sur le satellite de Jupiter, mais bien réel !
Geoffrey Collins On sait que la surface de la Terre est formée de vastes plaques qui glissent les unes par rapport aux autres et se chevauchent. Un cas qui semblait unique dans le Système solaire. Or, une tectonique des plaques existerait également à la surface d’Europe, l’un des satellites de Jupiter, selon Geoffrey Collins (Wheaton College, Massachusetts) et son équipe. Cette découverte a été réalisée en analysant d’anciennes données de la sonde Galileo, qui a cessé de fonctionner en 2003. « À part la Terre, c’est le seul endroit où une tectonique des plaques a été détectée », se réjouit Brandon Johnson, de l’université de Purdue. Ces plaques sont cependant fort différentes de celles de la Terre, car elles sont petites et très localisées. Et bizarrement,
Geoffrey Collins On sait que la surface de la Terre est formée de vastes plaques qui glissent les unes par rapport aux autres et se chevauchent. Un cas qui semblait unique dans le Système solaire. Or, une tectonique des plaques existerait également à la surface d’Europe, l’un des satellites de Jupiter, selon Geoffrey Collins (Wheaton College, Massachusetts) et son équipe. Cette découverte a été réalisée en analysant d’anciennes données de la sonde Galileo, qui a cessé de fonctionner en 2003.

« À part la Terre, c’est le seul endroit où une tectonique des plaques a été détectée », se réjouit Brandon Johnson, de l’université de Purdue. Ces plaques sont cependant fort différentes de celles de la Terre, car elles sont petites et très localisées. Et bizarrement,...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • L’astéroïde Dimorphos a été déformé par l’impact de la sonde Dart

    En 2022, la mission Dart entrait en collision avec l’astéroïde Dimorphos. Télescopes spatiaux et terrestres ont alors scruté les conséquences de l’impact sous toutes les coutures. Et les premières analyses viennent de tomber : Dimorphos est un agrégat de roche peu résistant. Une bonne nouvelle pour la défense planétaire.

  • Des étoiles mystérieuses se forment en bordure des galaxies

    De jeunes étoiles situées en périphérie des galaxies ont été découvertes en grand nombre grâce à l’observatoire spatial Galex. Leur présence étonne les astronomes, et ce, d’autant plus qu’ils n’étaient pas parvenus jusqu’ici à observer les nébuleuses dans lesquelles elles se sont formées.

  • Grand entretien avec Jean-Marc Bonnet-Bidaud : Les découvertes de demain se feront-elles en Chine ?

    Longtemps ignorée de l’Europe, l’apport technique de la Chine, nourrie de multiples innovations, pointe l’efficacité de ses méthodes et de son approche originale. En partant de l’astronomie, Jean-Marc Bonnet-Bidaud s’est intéressé à la science chinoise ancienne et à la pensée qui a présidé à son émergence.