L’amas des Hyades cache deux ou trois trous noirs

Au coeur de l'amas des Hyades résident probablement deux ou trois trous noirs. Crédit : Jerry Lodriguss/astropix.com
C’est l’un des amas d’étoiles les plus connus du ciel. Le plus proche, aussi. L’amas des Hyades, visible à l’œil nu dans la constellation du Taureau, cacherait en son cœur les trous noirs les plus proches du Système solaire. Leur présence se révèle dans des données récentes de la sonde Gaïa.
Vous ne regarderez plus les Hyades de la même manière. Selon une équipe menée par l’astrophysicien Stefano Torniamenti, de l’université de Padoue, le bel amas d’étoiles qui jouxte Aldébaran dans la constellation du Taureau contiendrait en effet deux ou trois trous noirs. Les Hyades, qui comptent 724 étoiles « de 0,1 à 2,6 masses solaires », sont situées « à une distance de 45 parsecs », précisent les chercheurs dans leur étude publiée ce mois-ci. Autrement dit à seulement 147 années-lumière. D’une dizaine de masses solaires chacun, les trois nouveaux spécimens seraient donc les trous noirs les plus proches du Système solaire ! Une première scientifique Pour arriver à cette stupéfiante conclusion, Stefano Torniamenti et ses collègues se sont appuyés
Vous ne regarderez plus les Hyades de la même manière. Selon une équipe menée par l’astrophysicien Stefano Torniamenti, de l’université de Padoue, le bel amas d’étoiles qui jouxte Aldébaran dans la constellation du Taureau contiendrait en effet deux ou trois trous noirs. Les Hyades, qui comptent 724 étoiles « de 0,1 à 2,6 masses solaires », sont situées « à une distance de 45 parsecs », précisent les chercheurs dans leur étude publiée ce mois-ci. Autrement dit à seulement 147 années-lumière. D’une dizaine de masses solaires chacun, les trois nouveaux spécimens seraient donc les trous noirs les plus proches du Système solaire !

Une première scientifique Pour arriver à cette stupéfiante conclusion, Stefano Torniamenti et ses collègues se sont appuyés
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Découverte de deux trous noirs supermassifs sur le point de fusionner

    Pour la première fois, une image prise avec le télescope spatial James Webb montre deux trous noirs supermassifs très proches l’un de l’autre. La scène, qui se déroule à des milliards d’années-lumière, donne un indice sur le processus de formation des trous noirs qui occupent le centre de nombreuses galaxies.

  • Problème de propulsion pour Bepi-Colombo en route vers Mercure

    La sonde européenne en route vers Mercure fait face à un souci : ses propulseurs ioniques ne fonctionnent plus à pleine puissance. L’Agence spatiale européenne tente de déterminer l’origine du problème qui, pour l’heure, ne devrait pas menacer le prochain survol de la première planète du Système solaire.

  • Les trous noirs sont en une du Ciel & espace 595, en kiosque le 15 mai

    Au sommaire du magazine Ciel & espace de juin-juillet 2024 : les trous noirs tout proches de nous ; la bataille des géants entre l’ELT européen et le TMT américain ; l’abbé Lacaille, l’explorateur du ciel austral ; le test de la lunette Askar FRA400…