Explosion du Falcon 9 : la faute à un réservoir d’hélium

Le complexe de lancement 40 détruit après l'explosion de Falcon 9. Crédit : K. Kremer
La destruction de la fusée Falcon 9, de la société Space X, le 1er septembre 2016, est mieux cernée. Mais des questions demeurent sans réponse.

La société spatiale privée Space X en sait un peu plus sur l’explosion qui a détruit son lanceur Falcon 9 sur l’aire de lancement n°40 de cap Canaveral (Floride), le 1er septembre 2016. Il est désormais établi qu’un réservoir d’hélium situé dans le deuxième étage de la fusée a explosé seulement 8 minutes avant un essai statique de ses moteurs du premier étage. Ce réservoir était destiné uniquement à mettre les propergols (carburants liquides) sous pression. Quant à savoir pourquoi il a explosé : le mystère persiste.

Falcon 9 clouée au sol

Il reste donc encore du travail aux enquêteurs avant de faire la lumière sur les causes exactes de l’accident. Or, tant que celles-ci ne seront pas élucidées, la fusée Falcon 9 ne redécollera pas. Toutefois, Space X table sur un retour en vol pour le mois de novembre 2016. Si cela est le cas, la compagnie devra vraisemblablement utiliser le pas de tir 39A (celui d’où décollaient les fusées Apollo et les navettes spatiales), bien que celui-ci, configuré pour les fusées Falcon Heavy, ne soit pas encore terminé. Sur le complexe 40 qui a été détruit, les travaux de remise en état devraient prendre plusieurs mois.

Elon Musk, le patron de Space X, devrait quant à lui annoncer ses plans de vaisseau interplanétaire (appelé Interplanetary Transport System) le 27 septembre, lors d’un congrès international d’astronautique.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Podcast : Une faille du Big bang en voie d'être colmatée ?

    Bonne nouvelle sur le front de la cosmologie. L'une des fissures apparues ces dernières années dans la plus récente version du modèle du big bang est peut-être sur le point de se résorber. Jusqu'ici, la distribution de la matière dans l'Univers ne s'accordait pas tout à fait avec les prédictions issues des observations de l'Univers primordial...

  • La Nasa ne renommera pas le James Webb Space Telescope

    L’administrateur de la Nasa l’a annoncé à quelques médias américains la semaine derrière. Malgré une pétition réclamant qu’on le débaptise, le James Webb Space Telescope (JWST) conservera son nom.

  • Podcast : Le ciel du mois d'octobre 2021

    Dans notre podcast ce mois-ci : Saturne, une étoile qui disparait, la Lune en barque sur l'horizon, Vénus, et la discrète Mercure ! Découvrez aussi les chroniques de Cyril Birnbaum et de Sébastien Fontaine, et leurs coups de cœur en fin d’émission.