Doit-on vraiment jardiner avec la Lune ?

Faut-il vraiment jardiner avec la Lune ? © Laurent Laveder
La biodynamie a le vent en poupe, dans la viticulture en particulier. Elle préconise notamment de suivre les phases de la Lune. Tout comme une multitude d’ouvrages destinés aux jardiniers amateurs, qui font bien les affaires de quelques éditeurs. Mais que nous dit la science ? La Lune peut-elle vraiment influencer la pousse des plantes ?
Du symbolisme des planètes Décriée pour les uns, tendance à la mode pour les autres, la biodynamie englobe l’agriculture biologique et va plus loin en ajoutant de nombreuses règles empiriques. Des produits à base de minéraux, de corne et de bouses de vache, par exemple, sont préparés selon des principes comparables à ceux de l’homéopathie pour être épandus dans les champs. L’agriculteur doit par ailleurs s’astreindre à suivre les rythmes du ciel.

Le mouvement a été notamment promu par l'agriculteur et essayste Pierre Rabhi, de même que par Jean-Marie Pelt, botaniste connu pour ses chroniques de radio. Des agriculteurs parmi les plus prestigieux ont choisi cette pratique — même si elle reste marginale en France (lire à la fin du texte). C’est le cas d’Olivier...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Vidéo : Les origines de l’Univers explorées avec Hervé Dole

    Hervé Dole étudie la formation et l'évolution des grandes structures (galaxies et amas de galaxies). Il participe notamment aux missions de l’ESA Planck et Euclid. En novembre 2018, il a exposé les récentes avancées dans notre connaissance de l’Univers lors des Rencontres du ciel et de l’espace (RCE).

  • Admirez l’éclipse totale de Lune du 21 janvier !

    Il faudra être un lève-tôt, ce lundi 21 janvier 2019, pour apercevoir la Lune plonger dans l’ombre de la Terre ! Un spectacle assez rare, étonnant et beau, à contempler pendant plus d’une heure en direction de l’ouest !

  • Enquête sur Asgardia : la première nation de l’espace intrigue

    Le Russe Igor Ashurbeyli a fondé voilà deux ans Asgardia, qui revendique 280 000 citoyens à travers le monde. Ce premier royaume spatial, en réalité surtout numérique, se veut pacifiste et humaniste et souhaite être reconnu par les Nations unies. Mais peut-on faire confiance à un ex-fabriquant de missiles ?