Découverte : Deux cataclysmes stellaires ont ensemencé le futur Soleil et ses planètes

Fusion de deux étoiles à neutrons. © NSF/Ligo/Sonoma State Univ.
Comment sont apparus l’or, le platine, l’uranium et autres éléments chimiques si précieux sur notre planète ? Deux études récentes précisent leur origine. Deux types d’épisodes violents survenant en fin de vie des étoiles sont notamment le creuset de ces éléments lourds : les novae et la fusion d’étoiles à neutrons.
On connaît la chanson : nous sommes tous des poussières d’étoiles. Tous les éléments chimiques plus lourds que l’hydrogène et l’hélium, essentiels à notre existence, ont été forgés au cœur de ces usines cosmiques, puis disséminés dans l’espace avant d’être incorporés au Système solaire. Mais quand et comment exactement ? Deux équipes d’astronomes révèlent aujourd’hui qu’une bonne part de ces pépites ont été mélangées au cocon qui a vu naître le Soleil peu de temps avant que celui-ci ne s’allume. Notamment grâce à l’un des phénomènes les plus violents qui soient : la fusion de deux étoiles à neutrons.

Les astronomes savent depuis longtemps que la plupart des éléments lourds, comme l’oxygène, le soufre, le silicium, sont formés dans
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Fin de parcours pour les fusées russes Proton

    La Russie va mettre fin à la production de ses lanceurs Proton, conçus dans les années 1960 et qui avaient notamment servi à satelliser les stations Saliout ainsi que les modules de la station Mir ou encore de l’ISS.

  • Découverte d’eau sur l’exoplanète K2-18b… mais pas d'eau liquide

    Pour la première fois, des chercheurs ont détecté de l’eau dans l’atmosphère d’une exoplanète située dans la zone habitable de son étoile. Mais attention, cette eau n’est probablement pas liquide. Et la planète en question, K2-18b, est loin d’être une jumelle de la Terre.

  • Les astronomes traquent la première comète interstellaire

    Alerte ! La première comète venue d’un autre système planétaire pourrait bien avoir été découverte. Dans l’attente de nouvelles nuits d’observation pour en préciser la trajectoire et confirmer qu’elle provient de l’extérieur du Système solaire, l’engouement pour l’objet baptisé provisoirement C/2019 Q4 est total.