Découverte de la première comète double parmi les astéroïdes

Le télescope spatial Hubble a permis la découverte d'une comète bien étrange, composée de deux noyaux.

On savait qu'il existait des astéoïdes doubles. On savait qu'il existait des astéroïdes aux allures de comètes, qui dégazent du gaz et de la poussière. Mais on ne savait pas qu’il existait des doubles astéroïdes aux allures de comètes.

C'est ce que vient de découvrir une équipe menée par Jessica Agarwal, du Max Planck Institute. Avec le télescope spatial Hubble, elle a repéré l'objet en septembre 2016, lorsqu'il se trouvait au plus près de la Terre. L’astre, baptisé 288P, est composé de deux morceaux, à peu près de même taille et de même masse, qui tournent l'un autour de l'autre à 100km de distance.

D'après ses propriétés, les chercheurs ont déterminé que 288P était à l'origine constitué d'un seul bloc, qui s'est cassé en deux du fait de sa rotation rapide, il y a de cela seulement 5000 ans.

L'existence des astéroïdes cométaires, des objets hybrides, montre que la frontière entre astéroïdes et comètes n'est pas nette, mais qu'il existe au contraire un continuum. Les analyser permet de reconstituer la formation et l'évolution de notre Système solaire. Ils sont suspectés d'avoir apporté une partie de son eau à la planète Terre.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Rétrospective 2017 : votez pour votre couverture préférée !

    Vous les avez vus dans les kiosques ou bien arriver dans votre boîte aux lettres : ces six numéros et ces deux hors-série de Ciel & Espace ont ponctué l'année astronomique 2017 ! Mais vous, quelle couverture avez-vous préférée ?

  • Voyager 1 prolonge son espérance de vie

    Le vaisseau spatial le plus lointain de la Terre a effectué une manœuvre le 1er décembre 2017, à l’aide de moteurs qui n’avaient pas été mis à feu depuis 37 ans.

  • Les autres Jupiter manquent à l’appel !

    Encore une confirmation du caractère atypique de notre Système solaire. Les astronomes cherchent si d’autres étoiles possèdent une planète géante à la distance de Jupiter ou de Saturne. Et leurs premiers résultats sont bien en deçà des chiffres attendus. Or, nos deux géantes ont joué un rôle crucial dans l’apparition de la Terre…