Blue Origin réussit une éjection d’urgence en plein vol

Blue Origin
L’entreprise privée américaine Blue Origin a effectué sans problème majeur l’éjection d’urgence du module habitable de son lanceur New Shepard.

Ejection réussie ! Blue Origin vient de réaliser une éjection d’urgence lors du décollage de son lanceur New Shepard. L’idée était de simuler un accident en plein vol, qui déclenche les fusées de la capsule située au sommet du lanceur. Tout s’est bien déroulé dans l’ensemble : 45 secondes après le décollage, la capsule est parvenue à s’éjecter avant d’atterrir « en douceur » (25 km/h, quand même) à l’aide de parachutes. Ce test était primordial pour valider le système de sauvetage qui doit assurer la sécurité des futurs passagers de la capsule.

Quelques minutes plus tard, de son côté, le lanceur est revenu se poser avec succès près de son pas de tir. Un exploit presque inattendu, tant l’équipe pensait que le lanceur ne parviendrait pas à se stabiliser lors du test, une fois la capsule déployée. Il réalise ainsi son cinquième décollage successif, un record, et prendra « une retraite bien méritée ».

 

Émettons tout de même une réserve sur le confort de potentiels astronautes à bord de la capsule : peu après la séparation avec le lanceur, la capsule a été très fortement ballotée et a même réalisé un looping. Autant dire qu’avec l’accélération, cela n’aurait pas été très agréable. Mais Blue Origin vient ainsi de réaliser un nouveau pas vers la commercialisation de vols touristiques à la frontière de l’espace.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • A observer : Callisto joue avec l’ombre de Jupiter le 30 septembre

    C’est une éclipse partielle d’un type extrêmement rare que les amateurs peuvent tenter de suivre le vendredi 30 septembre au matin : le satellite Callisto vient flirter avec l’ombre de Jupiter. Le phénomène est si rare que les logiciels en perdent leur latin ! Pour en avoir le cœur net, nous vous invitons à l’observer.

  • La sonde DART a percuté l’astéroïde Dimorphos

    Les images sont spectaculaires. Et elles ont été diffusées en direct : la sonde américaine DART s’est approchée de sa cible à 23000 km/h en prenant des photos de plus en plus rapprochées. Jusqu’à l’impact, provoqué pour mesurer la déviation qu’il est possible d’induire sur un astéroïde.

  • Philippe Baptiste, président du Cnes : « Il faut réguler les activités sur la Lune »

    S’accorder sur l’exploration de la Lune, collaborer avec d’autres agences spatiales que sont les États-Unis ou la Chine, mais aussi développer des programmes qui nous sont propres : le président du Cnes détaille la voie de l’agence spatiale française.