Astéroïdes : les trois révolutions de Gaia

Vue d'artiste du satellite d’astrométrie Gaia. © ESA/D. Ducros
Discerner des montagnes sur les astéroïdes, protéger la Terre des géocroiseurs qui pourraient la percuter, mieux dater la surface des planètes, telles sont les avancées que vont permettre les données du satellite d’astrométrie européen.
Le 25 avril 2018, le deuxième catalogue de Gaia a donné un avant-goût de ce dont est capable le satellite d’astrométrie de l’ESA sur le Système solaire. Il fournit en effet la position de quelque 14000 astéroïdes. « Jusqu’ici, sur les 188000 millions de mesures collectées par le Minor Planet Center [organisme dédié à ces petits corps célestes, NDLR], seulement 2000 avaient une précision comparable à Gaia en ordre de grandeur. Ce chiffre est aujourd’hui multiplié par 1000 ! » s’enthousiasme Paolo Tanga, astronome à l’observatoire de la Côte d’Azur.

Illustration de gauche : les astéroïdes observés par la mission spatiale Gaia. Les géocroiseurs sont en bleu.
Ceux de la Ceinture d’astéroïdes sont en vert et en jaune. En rouge apparaissent les troyens,
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Matériel d'observation : l'indispensable guide d'achat

    Nous venons de publier une nouvelle édition numérique du numéro spécial matériel #2 regroupant nos tests de lunettes, de montures, d’oculaires et de jumelles. En tout, vous retrouverez 90 tests de matériel à travers les deux numéro spéciaux, le 1er est consacré aux télescopes. Ils sont accessibles sur notre site web ou dans notre application « Ciel et Espace, Le + »

  • Un nouveau scénario pour l’origine des anneaux de Saturne

    Depuis que la composition et la masse des anneaux de Saturne sont mieux connues, grâce notamment à la sonde Cassini, les astronomes multiplient les modèles pour décrire leur formation. Mais aussi leur âge. Un chercheur de l’université de Toronto s’y colle cette fois avec, au départ de tout, une collision entre un satellite de Saturne et une comète.

  • L’insoutenable gravité de l’Univers, expliquée par Gabriel Chardin

    La gravitation reste une énigme. Elle résiste toujours à la physique quantique, qui décrit l’infiniment petit… Et si l’antimatière était la clé du mystère, comme le propose le théoricien Gabriel Chardin ?