Abell 33 : la nébuleuse planétaire modèle

Adam Block a réalisé ce superbe cliché de Abell 33 depuis le Mount Lemmon SkyCenter aux Etats Unis, avec un télescope de 81 cm. Crédit : Adam Block/Mount Lemmon SkyCenter/University of Arizona

Située dans la constellation de l'Hydre, Abell 33 est une nébuleuse planétaire à la géométrie presque parfaite. Il s'agit du résidu d'une étoile comparable au Soleil. Arrivée en fin de vie, celle-ci a éjecté une bonne partie de son gaz.
Savoir comment se façonnent de telles nébuleuses intrigue toujours les astronomes. On pourrait s'attendre à ce qu'elles aient une forme sphérique, mais le cas est plutôt rare. Certaines nébuleuses planétaires présentent des lobes très structurés, comme la petite Dumbbell (M76). D'autres encore semblent déchiquetées comme NGC5189.
Cette diversité est probablement liée à la présence ou non d'une seconde étoile, ou de planètes géantes autour de l'étoile moribonde. Notons par ailleurs que certaines nébuleuses semblent sphériques alors qu'elles ont en réalité une forme de sablier ; tout dépend de l'angle sous lequel on les voit.
JL Dauvergne, le 2 mars 2012

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Akatsuki change le visage de Vénus

    La sonde japonaise Akatsuki a obtenu des vues spectaculaires de la plus proche planète de la Terre qui renouvellent l’image de ce monde perpétuellement voilé par les nuages de son épaisse atmosphère.

  • La lunette qui a permis la découverte de Pluton retrouve tout son lustre

    L’instrument dormait depuis des années à l’observatoire Lowell, en Arizona. Après avoir été entièrement démontée, la lunette de 33 cm avec laquelle Clyde Tombaugh a découvert Pluton a retrouvé sa coupole.

  • Orion dans la ligne de mire des lasers du VLT

    Cette vue de la nébuleuse d’Orion est pour le moins inhabituelle. Elle a été réalisée depuis la plateforme du Very Large Telescope au Chili par Stéphane Guisard, ingénieur à l’Observatoire européen austral, mais aussi astronome amateur chevronné.