À la découverte d’autres mondes : sommes-nous seuls dans l’Univers ? Une conférence d’Émeline Bolmont

Une vue d’artiste de l’exoplanète Trappist 1, à moitié gelée. © NASA/JPL-Caltech
Où en sont nos connaissances sur les exoplanètes, près d’un quart de siècle après la découverte de la première d’entre elles autour d’une autre étoile que le Soleil ? Émeline Bolmont, astrophysicienne à l’observatoire de Genève, fait le point.

L’étude des exoplanètes a pris son envol il y a un peu plus de 20 ans et nous connaissons aujourd’hui plus de 3000 planètes en orbite autour d’étoiles voisines. Leur diversité a été l’une des grandes surprises du domaine : les planètes extrasolaires existent dans toutes les tailles et leurs systèmes sont souvent très différents du nôtre. Représentatif de cette diversité, la première exoplanète détectée autour d’un autre soleil était un astre de la taille de Jupiter mais situé tout près de son étoile : une configuration très différente à celle de notre Système solaire !

Bien sûr, dans la recherche de ces planètes, certaines présentent un attrait tout particulier : celles qui, placées à la bonne distance de leur étoile, ne sont ni trop chaudes ni trop froides et qui peuvent potentiellement conserver de l’eau liquide à leur surface. Ces planètes sont les meilleures candidates pour accueillir la vie telle que nous la connaissons sur la Terre. Elles sont des cibles privilégiées de nos télescopes.

 

Découvrez nos autres conférences des Rencontres du ciel et de l’espace.

 

Actuellement en kiosque, le Ciel & espace n°565 est aussi disponible sur notre boutique web.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le chantier du Thirty Meter Telescope à nouveau bloqué à Hawaï

    Plusieurs centaines de manifestants empêchent le début de la construction du télescope de 30 m américain, dont les travaux devaient se poursuivre à partir du 15 juillet 2019.

  • L’Inde reprogramme le lancement de sa sonde lunaire Chandrayaan-2

    Un incident technique l’ayant clouée au sol le 14 juillet 2019, la mission lunaire Chandrayaan-2 devrait finalement décoller lundi 22 juillet. Son rover doit permettre à l’Inde de devenir la quatrième nation à s’être posée sur la Lune.

  • SpaceX expose les raisons de l’explosion de sa capsule Dragon

    Le 20 avril 2019, la capsule Dragon de SpaceX explosait lors de tests au sol. Depuis, aucune information n’avait filtré sur les causes de cet échec. L’annonce a eu lieu le 15 juillet que la fuite d’un composant aurait provoqué une réaction en chaîne à l’origine du désastre. De quoi remettre en cause l’envoi d’astronautes sur l’ISS, prévu pour la mi-septembre…