80e lancement consécutif réussi pour Ariane 5

La fusée Ariane 5 au décollage le 28 juin 2017. © Arianespace
Lancée depuis le port spatial européen de Kourou, la fusée a placé sur orbite deux satellites de télécommunication, d'une masse totale d'environ 10 tonnes.

C'était le 4e tir de l'année et le 80e succès consécutif du lanceur lourd européen, tiré pour la 94e fois depuis ses débuts en 1996.

Ariane 5 devrait voler jusqu'en 2023. Son successeur, Ariane 6, décollera pour la première fois le 16 juillet 2020, a annoncé le 23 juin Stéphane Israël, PDG d'Arianespace.

Le futur lanceur européen devrait permettre des coûts de lancement 40% à 50% plus bas que ceux d'Ariane 5. Disponible en deux versions (2 ou 4 boosters), il sera capable de lancer jusqu'à 12 tonnes en orbite, contre 10 actuellement, et jusqu'à 70 microsatellites en un seul tir.

 

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Le chasseur d'exoplanètes TESS lancé avec succès

    Le successeur du télescope spatial Kepler a été lancé ce 19 avril 2018, à 0 h 51 heure française, par une fusée Falcon 9 de la compagnie Space X. Sa chasse aux exoplanètes proches devrait durer au moins deux ans.

  • Podcast : Des Terres qui basculent !

    Les formations géologiques à la surface des exoplanètes synchrones se déplacent en permanence ! Cet étrange effet, prédit par le planétologue Jérémy Leconte, pourrait avoir des conséquences sur l'habitabilité de certains mondes récemment découverts. Interview.

  • La sonde TGO à pied d’œuvre autour de Mars

    Le vaisseau de l’Agence spatiale européenne Trace Gas Orbiter (TGO) est sur le point d’entamer sa mission : détecter et analyser les gaz présents en faible proportion dans l’atmosphère martienne. Il est arrivé sur son orbite finale, à environ 400 km de la surface de Mars en février 2018.