80e lancement consécutif réussi pour Ariane 5

La fusée Ariane 5 au décollage le 28 juin 2017. © Arianespace
Lancée depuis le port spatial européen de Kourou, la fusée a placé sur orbite deux satellites de télécommunication, d'une masse totale d'environ 10 tonnes.

C'était le 4e tir de l'année et le 80e succès consécutif du lanceur lourd européen, tiré pour la 94e fois depuis ses débuts en 1996.

Ariane 5 devrait voler jusqu'en 2023. Son successeur, Ariane 6, décollera pour la première fois le 16 juillet 2020, a annoncé le 23 juin Stéphane Israël, PDG d'Arianespace.

Le futur lanceur européen devrait permettre des coûts de lancement 40% à 50% plus bas que ceux d'Ariane 5. Disponible en deux versions (2 ou 4 boosters), il sera capable de lancer jusqu'à 12 tonnes en orbite, contre 10 actuellement, et jusqu'à 70 microsatellites en un seul tir.

 

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Réécoutez l'interview de Thomas Pesquet sur Ciel & Espace Radio

    Un mois et deux jours après son retour de la station spatiale internationale, l'astronaute a répondu à nos questions. Qu'est-ce que ces six mois en orbite ont changé pour lui ? Comment envisage-t-il sa célébrité nouvelle et... serait-il prêt à repartir ? 25 minutes d'entretien exclusif.

  • Longue Marche 5 rate son deuxième vol

    Le 2 juillet, la fusée chinoise Longue Marche 5 a décollé de la base spatiale de Wenchang, dans le sud du pays, mais n’a pas réussi à atteindre l’orbite.

  • Les spectacles célestes du mois de juillet

    Vénus qui passe dans l'amas des Hyades, des étoiles filantes pour les Nuits des étoiles du 28 au 30 juillet, le Scorpion vu par Jean-Luc Dauvergne (Ciel & Espace), une promenade autour de Statio Tranquilitatis en compagnie de Bernard Nomblot (Universcience.tv), bien d'autres choses encore... Ecoutez le riche programme d'observations de ce début d'été !