L’optique du JWST est achevée

25 mètres carrés ! Les 18 segments hexagonaux du miroir primaire du James Webb Space Telescope (JWST), le successeur de Hubble, pourraient occuper toute la surface d'une chambre d'étudiant en astrophysique...

À un peu plus de deux ans et demi de son lancement, l'optique du monstre de 6,5 m de diamètre vient d'être terminée. Recouverts d'une fine couche d'or (visible sur le miroir secondaire, perché au-dessus du miroir primaire), ses miroirs de béryllium sont désormais prêts à observer la lumière infrarouge de l'Univers. Ils ont été choisis pour leur stabilité aux basses températures du milieu interplanétaire (-230 °C au point de Lagrange L2 du système Soleil-Terre, où évoluera le télescope).

Après des tests de vibration cet été, la prochaine étape spectaculaire de la construction du JWST sera la réception à l'automne de la version finale de son vaste bouclier solaire.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La sonde Exomars TGO photographie Mars au plus près

    La sonde européenne Trace Gas Orbiter (TGO) a commencé ses observations de Mars. Si plusieurs de ses instruments doivent étudier l’atmosphère de la planète rouge, elle possède tout de même une caméra capable de prendre des images de la surface avec une bonne précision.

  • L'image du jour : Soyouz bénie par un pope

    La tradition ne date pas de Gagarine, mais elle est tout aussi scrupuleusement suivie que les autres étapes qui, à Baïkonour, précèdent le décollage d'astronautes. Ce matin, le pope de Leninsk a béni la fusée russe qui doit lancer Thomas Pesquet sur orbite.

  • Curiosity analyse une météorite

    Le rover de la Nasa s’est arrêté quelques instants afin d’étudier une étrange roche sombre. Il s’agit d’une météorite fer-nickel de la taille d’une balle de golf.