L’optique du JWST est achevée

25 mètres carrés ! Les 18 segments hexagonaux du miroir primaire du James Webb Space Telescope (JWST), le successeur de Hubble, pourraient occuper toute la surface d'une chambre d'étudiant en astrophysique...

À un peu plus de deux ans et demi de son lancement, l'optique du monstre de 6,5 m de diamètre vient d'être terminée. Recouverts d'une fine couche d'or (visible sur le miroir secondaire, perché au-dessus du miroir primaire), ses miroirs de béryllium sont désormais prêts à observer la lumière infrarouge de l'Univers. Ils ont été choisis pour leur stabilité aux basses températures du milieu interplanétaire (-230 °C au point de Lagrange L2 du système Soleil-Terre, où évoluera le télescope).

Après des tests de vibration cet été, la prochaine étape spectaculaire de la construction du JWST sera la réception à l'automne de la version finale de son vaste bouclier solaire.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Akatsuki change le visage de Vénus

    La sonde japonaise Akatsuki a obtenu des vues spectaculaires de la plus proche planète de la Terre qui renouvellent l’image de ce monde perpétuellement voilé par les nuages de son épaisse atmosphère.

  • La lunette qui a permis la découverte de Pluton retrouve tout son lustre

    L’instrument dormait depuis des années à l’observatoire Lowell, en Arizona. Après avoir été entièrement démontée, la lunette de 33 cm avec laquelle Clyde Tombaugh a découvert Pluton a retrouvé sa coupole.

  • Orion dans la ligne de mire des lasers du VLT

    Cette vue de la nébuleuse d’Orion est pour le moins inhabituelle. Elle a été réalisée depuis la plateforme du Very Large Telescope au Chili par Stéphane Guisard, ingénieur à l’Observatoire européen austral, mais aussi astronome amateur chevronné.