L’optique du JWST est achevée

25 mètres carrés ! Les 18 segments hexagonaux du miroir primaire du James Webb Space Telescope (JWST), le successeur de Hubble, pourraient occuper toute la surface d'une chambre d'étudiant en astrophysique...

À un peu plus de deux ans et demi de son lancement, l'optique du monstre de 6,5 m de diamètre vient d'être terminée. Recouverts d'une fine couche d'or (visible sur le miroir secondaire, perché au-dessus du miroir primaire), ses miroirs de béryllium sont désormais prêts à observer la lumière infrarouge de l'Univers. Ils ont été choisis pour leur stabilité aux basses températures du milieu interplanétaire (-230 °C au point de Lagrange L2 du système Soleil-Terre, où évoluera le télescope).

Après des tests de vibration cet été, la prochaine étape spectaculaire de la construction du JWST sera la réception à l'automne de la version finale de son vaste bouclier solaire.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Météore en plein cœur : et de 2 !

    Étonnant : par deux fois, une étoile filante a traversé le champ d’une photographie de la même nébuleuse, à quelques heures d’intervalle, sur deux continents différents !

  • Incendie près d’une base spatiale

    En Californie, les flammes font rage près de la base de Vandenberg, où le lancement d’une fusée Atlas 5 a dû être annulé.

  • Le ciel de Gaïa

    Un peu moins de trois ans après son lancement en décembre 2013, la sonde européenne Gaïa livre sa première carte du ciel. Plus d’un milliard de sources lumineuses y sont localisées avec une précision record.