L’éclipse du 21 août 2017 photographiée par Damian Peach

Damian Peach
Damian Peach, s’est rendu en Caroline du Sud aux Etats-Unis pour suivre l’éclipse de Soleil du 21 août 2017. Il partage ses photos avec nous.

L’astronome amateur britannique Damain Peach est spécialiste d’imagerie planétaire, nous avons publié récemment ses images des planètes Jupiter et Saturne prises à l’observatoire du Pic du Midi.

Voici un premier traitement rapide des images qu’il a prises lors de l’éclipse totale de Soleil du 21 août 2017. La forme de la couronne solaire est intéressante. Elle s’étend avec une dominante équatoriale, mais celle-ci n’est pas encore très marquée.

Un cycle de 11 ans

En fait, la forme de la couronne solaire change énormément en fonction du cycle solaire. D’une durée de 11 à 12 ans, celui-ci correspond à une inversion des pôles du Soleil. Dans la période transitoire, au lieu d’avoir un pôle Nord et un pôle Sud magnétiques marqués au nord et au sud géographiques du Soleil, le champ magnétique devient anarchique avec plusieurs pôles Nord et pôles Sud magnétiques répartis autour de la région équatoriale.

Dans ce cas, l’aspect de la couronne solaire n’est plus façonné par un champ magnétique global nord-sud et le vent solaire se propage dans toutes les directions. C'est ce que montre les photos de l’amateur tchèque Miloslav Druckmüller prises lors de éclipse de 2013.

Le dernier maximum d’activité solaire a eu lieu de 2011 à 2015. Au contraire, les éclipses survenant lors des minimums d’activité solaire sont très structurées, c’était le cas lors de celle de 2009, également photographiée par Miloslav Druckmüller.

Actuellement nous sommes en train de rentrer dans un nouveau minimum d’activité solaire, nous voyons donc le champ magnétique en train de se structurer à nouveau, comme un dipôle nord-sud classique.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Une supernova saisie en direct

    L’image est un véritable document pour les astronomes. Même si elle n’est pas aussi esthétique que les clichés des grands observatoires, elle montre l’apparition d’une supernova dans une galaxie proche. Un cliché sans précédent obtenu par un amateur argentin.

  • Les étoiles révélées du Quintette de Stephan

    De nouvelles observations à très haute sensibilité réalisées par le télescope Canada-France-Hawaï révèlent des structures inédites dans le célèbre groupe de galaxies du Quintette de Stephan.

  • Panorama d'altitude pour Curiosity

    Toujours plus haut sur les flancs du mont Sharp, Curiosity photographie un panorama de la planète rouge. A plus de 300 mètres de haut, le rover de la Nasa domine les zones du cratère Gale qu’il a déjà visitées.