2015, un bon cru spatial !

Rétrospective 2015 en images. ©DR

À l’aube d’une nouvelle révolution — pardon d’une nouvelle année —, nous vous proposons un rappel des événements spatiaux de l’année 2015.

New Horizons révèle le visage de Pluton

S’il ne fallait retenir qu’une seule image de 2015, c’est celle de Pluton, quand la planète naine nous a dévoilé son cœur lors du passage de la sonde américaine New Horizons, le 14 juillet 2015.

C’est une révolution pour ceux qui s’attendaient à découvrir un monde froid et terne. Et les surprises ne sont sûrement pas finies puisque New Horizons continue de nous envoyer ses images enregistrées lors du survol.

Les mystères de Cérès

Autre star de 2015 : Cérès, le plus gros objet de la Ceinture d'astéroïdes. Quand la sonde américaine Dawn s’apprête à se satelliser autour de la planète naine, début mars, elle surprend d’étranges points lumineux à sa surface. Et Cérès continua de faire l’actualité toute l’année durant, avec son pôle Nord en avril, ses brumes en juillet, la présence d’un volcan en août et enfin une explication pour les taches en décembre.

Sondes et télescopes ne sont pas en reste

D’autres engins spatiaux ont créé l’événement en 2015. Dans le monde de Saturne depuis 2004, Cassini a ainsi plongé dans les failles du satellite Encelade en octobre. Et, au cours de sa chasse aux exoplanètes, le télescope américain Kepler a débusqué une cousine de la Terre, Kepler-452b, à « seulement » 1400 années-lumière de nous. Sans oublier l’odyssée de la sonde européenne Rosetta, qui s’est poursuivie autour de la comète Chury.

Anniversaires sur orbite
En 2015, le télescope Hubble a également fêté ces 25 ans sur orbite, la France a soufflé les 50 bougies d'Astérix (son premier satellite), tandis que la station spatiale internationale (ISS) concluait sa quinzième année de fonctionnement. Et bien sûr, les vols spatiaux n’ont pas manqué. Pour ceux qui aiment admirer les fusées au décollage, voici une compilation en photos réalisée par un internaute, ethan829.

Un pas vers le recyclage des fusées ?
L’année 2015 marque peut-être un tournant pour ceux qui rêvent de  fusées réutilisables. En avril, la société privée SpaceX tente de faire atterrir une fusée sur une barge en pleine mer, mais sans succès. Et l’explosion du vaisseau cargo Dragon en juin retarde ses lancements et laisse le temps à la concurrence de le rattraper.

Fin novembre, Blue Origin annonce en fanfare le retour de la première fusée réutilisable. Mais l’exploit s’avère en fait limité à un saut de puce suborbital et n’a que peu d’intérêt.

SpaceX gagne finalement son pari en décembre avec le retour du premier étage du lanceur Falcon 9, après l’envoi d’une dizaine de satellites dans l’espace. Une réussite, qui n’aura d’impact que si le lanceur est effectivement réutilisable et n’est pas trop abîmé : réponse en 2016 ?

Une forme d’eau liquide coule sur Mars

On savait que de l’eau était présente sous forme de glaces sur la planète rouge, mais pas si de l’eau liquide subsistait à sa surface. La sonde Mars Reconnaissance Orbiter apporte une réponse en septembre : oui… en quelque sorte. L’atmosphère martienne est trop ténue pour que de l’eau liquide y soit présente en permanence.

Les planétologues ont en fait observé des traces très nettes d’écoulements. Ceux-ci s’expliquent par la présence en faible quantité d’une eau liquide très salée, qui ne s’écoule qu’en été, et a plutôt des airs de boue sèche que de clair ruisseau favorable à la présence de vie.

Éclipse de Soleil sous les nuages, éclipse de Lune sous les étoiles

L’année a également été marquée par deux éclipses exceptionnelles. Le 20 mars, le Soleil s’éclipse sur une bande qui frôle le Svalbard et les îles Féroé. En France, l'éclipse n’est que partielle... et partiellement observée car de nombreuses régions se retrouvent sous d’épais nuages.

Heureusement pour les passionnés, une autre occasion se présentait en fin d’année avec une superbe éclipse totale de Lune. Dans la nuit du 27 au 28 septembre, de nombreux amateurs et professionnels étaient au rendez-vous, à 4h, pour admirer le spectacle et partager leurs photos.

Le cinéma rêve toujours des étoiles

Enfin, l’espace est aussi sur les (grands) écrans en cette fin d’année 2015. « Seul sur Mars », de Ridley Scott, cartonne dès le mois d’octobre, avec près de 2,5 millions de spectateurs en France, et 10e au box-office mondial ! Puis, c’est le raz-de-marée « Star Wars VII » à partir du 16 décembre. À l’heure où ces lignes sont écrites, le film est bien parti pour être le premier du classement dans le monde entier. Et même si les aberrations scientifiques sont omniprésentes dans le long métrage (fiction oblige), son succès montre tout de même d’un réel intérêt du public pour le spatial et le rêve de conquêtes galactiques.

L’équipe de Ciel & Espace et de l’AFA, son éditeur, vous souhaite un bon réveillon, et n'oubliez pas de commencer l'année 2016 en beauté avec la comète Catalina.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Éclipse de Soleil à la Réunion

    Le 1er septembre 2016, une éclipse annulaire de Soleil sera visible depuis l’île de la Réunion. Elle sera retransmise en directe par l’observatoire de Paris.

  • Un an sur Mars (ou presque) : c’est fini !

    Après 365 jours enfermés dans une base à Hawaï, les cinq membres d’équipage, dont un Français, sont enfin sortis. Ils simulaient une mission longue à la surface de la planète Mars.

  • Etoile géante naissante

    Déjà rares à l’âge adulte, les étoiles massives sont difficilement observables durant leur formation. Pourtant, une équipe de chercheurs anglais est parvenu à dévoiler les tout premiers instants de la vie d’une de ces étoiles hors gabarit.