20 idées cadeaux astro pour Noël

Avec ses inclusions d'olivine, une pallasite est un beau cadeau. © DR
Jumelles, livres, caméras, pierres célestes, séjours et stages… : qu’il soit un jeune néophyte ou un observateur averti, il y a toujours moyen de faire plaisir à un passionné d’astronomie ! Voici notre sélection.
Offrez un morceau d’espace ! En plaçant une météorite sous le sapin d’un curieux d’astronomie, vous êtes certain de faire un heureux. Les plus abordables sont les Campo Del Cielo d’Argentine, tombées il y a plus de 5000 ans. Comptez 1 à 2 € le gramme pour un morceau de cette météorite métallique. On en trouve aussi montées sous forme de pendentif pour quelques dizaines d’euros. Une autre météorite métallique abordable est celle de Sikhote-Aline, tombée en 1947 en Russie (3 à 5 € le gramme). Les chondrites (des météorites principalement rocheuses) sont quant à elles vendues à des prix très variables selon leur rareté, de 1 € à plusieurs dizaines d’euros le gramme. Les plus rares sont des fragments issus de Mars ou de la Lune, vendus dans des boîtes...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Xavier Pasco : « La Nasa ne sait plus pourquoi elle est là »

    À l’heure où la Maison-Blanche vient de publier sa proposition de budget 2019 pour la Nasa, l’agence spatiale américaine subit une crise plus profonde, existentielle. C’est l’analyse de Xavier Pasco, spécialiste des questions spatiales à la Fondation pour la recherche stratégique.

  • La galaxie d’Andromède est née d’une collision

    La galaxie M31, voisine de notre Voie lactée, serait beaucoup plus jeune que prévu. Et elle résulterait de la fusion de deux galaxies. C’est la découverte réalisée par une équipe franco-chinoise de l’observatoire de Paris.

  • Comment les trous noirs dirigent la vie des galaxies

    Le taux de formation stellaire d’une galaxie dépend de la taille de son trou noir central, d’après une étude parue dans la revue “Nature” en janvier 2018. Chez les grandes galaxies, plus le trou noir est massif, plus la création d’étoiles est efficace, mais brève…