Vidéo : Jupiter sous toutes les coutures

JL Dauvergne
Jupiter brille fort dans le ciel crépusculaire du soir. Une occasion de l’observer que Ciel et Espace n’a pas laissé passer. En trois nuits, il a été possible de dresser une cartographie complète des nuages joviens sur l’ensemble de la planète… et d’en faire une vidéo.

Pas besoin de se trouver dans un observatoire de montagne pour bien observer les planètes. Cette animation, qui montre une vue globale de Jupiter telle qu’elle était autour du 25 juin 2018, en est la preuve. Elle a été réalisée depuis Paris avec un télescope de 210 mm*. Des images individuelles prises du 24 au 26 juin ont été projetées sur une carte cylindrique afin de réaliser une carte globale. Celle-ci a ensuite été reprojetée sur une sphère avant de l’animer. Ces traitements ont été effectués avec le logiciel gratuit Winjupos.

Crédit : JL Dauvergne/Ciel et Espace


Ci-dessous une autre animation montre cette carte superposée à une autre réalisée 5 jours plus tôt.

Elle est calée sur le système de longitude 2, c’est-à-dire un système avec la Grande Tache Rouge pour référence, c’est pourquoi elle bouge peu dans ce référentiel, de même que quelques autres structures situées à des latitudes comparable. En revanche, on voit que tout le reste de la planète est très dynamique avec des vents très variables selon les latitudes.

Ne manquez donc pas d’observer cette planète ces jours-ci. Elle est plein sud au coucher du Soleil et se détache rapidement du crépuscule en raison de son éclat. La période est très favorable pour les planètes puisque Saturne vient de passer à l’opposition le 27 juin, elle culmine donc en milieu de nuit. Mars sera dans la même situation dans un mois et est déjà très bien visible en fin de nuit.
N’oublions pas Vénus, surtout pour le plaisir des yeux dans le crépuscule : elle brille comme un phare vers l’ouest.

*Toutes ces images ont été prises avec un télescope Takahashi Mewlon 210, des caméras vidéo Altair 224 et ZWO AIS 290. Les vidéos enregistrées ont été traitées avec les logiciels gratuits Autostakkert, Registax, Winjupos et le logiciel payant Photoshop.
 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • MUSE réalise un magnifique cliché de Neptune

    Grâce à un nouveau système d’optique adaptative, l’instrument MUSE du Very Large Telescope (VLT) de l’ESO a pu obtenir l’image la plus précise de Neptune prise depuis la Terre. Généralement réservé aux télescopes spatiaux, Hubble notamment, ce type d’image de grande qualité des confins de notre Système solaire est désormais réalisable par les télescopes au sol.

  • L’astéroïde Ryugu en 3D

    L’astronome-musicien Brian May a produit une image stéréo de l’astéroïde Ryugu, la prochaine cible d'Hayabusa 2, à partir de deux vues prises à 13 minutes d’intervalle.

  • Première photo d’une planète en formation

    Le Very Large Telescope (VLT) au Chili vient de photographier une planète en train de s’agréger en orbite autour d’une étoile proche. Cette nouvelle prouesse est due à l’optique adaptative de nouvelle génération appelée SPHERE.