Une Canadienne de 10 ans découvre une supernova

La supernova 2010 lt, découverte le 2 janvier 2011 par une Canadienne de 10 ans. Crédit : David Lane

Kathryn Aurora Gray est aujourd'hui la plus jeune personne à avoir découvert une explosion stellaire. Cette Canadienne âgée de 10 ans a fait cette trouvaille assistée de deux astronomes amateurs : Paul Gray (son père) et David Lane.

Une supernova trouvée sur une photo

Le 2 janvier 2011, Kathryn Aurora Gray observait des photos prises le 31 décembre 2010 au soir, grâce au télescope Celestron C14 SCT (355mm) de l'Abbey Ridge Observatory, observatoire de la famille Lane, situé au Canada.

Avec son père, elle a remarqué, tout près de la galaxie UGC3378 (magnitude 15), dans la constellation de la Girafe, un astre qui n'apparaissait pas sur des clichés précédents pris par David Lane en 2005 et 2006.

Une découverte confirmée

Kathryn Aurora Gray et son père ont signalé leur découverte à l'Union astronomique internationale, qui l'a validée en publiant un télégramme (numéro 2618).

Auparavant, les astronomes amateurs Brian Tieman (Illinois) et Jack Newton (Arizona), qui ont observé et photographié la même région du ciel, avaient confirmé l'apparition de l'astre.

La supernova de magnitude 17 est donc enregistrée sous le matricule 2010lt. Elle est survenue à environ 240 millions d'années-lumière de la Terre.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La source de neutrinos cosmiques enfin identifiée

    D’où viennent les neutrinos qui bombardent la Terre en permanence ? Nous n’en connaissions jusqu’ici que deux sources : le Soleil et la supernova de 1987, dans le Grand Nuage de Magellan. Une enquête menée grâce au détecteur polaire IceCube et une batterie d’instruments au sol et dans l’espace a permis d’en découvrir une nouvelle, bien plus lointaine...

  • Ce que révèle le “coup de booster” d’Oumuamua

    Oumuamua, le premier astre venu d’un autre système stellaire, serait en fait une comète, et non un astéroïde. Ce récent résultat implique que les jeunes systèmes planétaires en formation éjectent des milliards de comètes, et que des milliers d’entre elles nous rendent visite en permanence.

  • Rejoignez-nous au festival de Fleurance !

    Du 4 au 10 août 2018, le monde de l'astronomie se donne rendez-vous à Fleurance (Gers) pour un festival qui promet bien des surprises ! Nous y serons, avec la remise du Prix Ciel & Espace du livre d'astronomie le 5 août.