Une Canadienne de 10 ans découvre une supernova

La supernova 2010 lt, découverte le 2 janvier 2011 par une Canadienne de 10 ans. Crédit : David Lane

Kathryn Aurora Gray est aujourd'hui la plus jeune personne à avoir découvert une explosion stellaire. Cette Canadienne âgée de 10 ans a fait cette trouvaille assistée de deux astronomes amateurs : Paul Gray (son père) et David Lane.

Une supernova trouvée sur une photo

Le 2 janvier 2011, Kathryn Aurora Gray observait des photos prises le 31 décembre 2010 au soir, grâce au télescope Celestron C14 SCT (355mm) de l'Abbey Ridge Observatory, observatoire de la famille Lane, situé au Canada.

Avec son père, elle a remarqué, tout près de la galaxie UGC3378 (magnitude 15), dans la constellation de la Girafe, un astre qui n'apparaissait pas sur des clichés précédents pris par David Lane en 2005 et 2006.

Une découverte confirmée

Kathryn Aurora Gray et son père ont signalé leur découverte à l'Union astronomique internationale, qui l'a validée en publiant un télégramme (numéro 2618).

Auparavant, les astronomes amateurs Brian Tieman (Illinois) et Jack Newton (Arizona), qui ont observé et photographié la même région du ciel, avaient confirmé l'apparition de l'astre.

La supernova de magnitude 17 est donc enregistrée sous le matricule 2010lt. Elle est survenue à environ 240 millions d'années-lumière de la Terre.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Matière noire : les physiciens passent à l’axion

    Lassés de plusieurs décennies de recherches vaines, certains physiciens délaissent les particules hypothétiques nommées « wimps » pour une autre forme possible de matière noire : les axions. Une expérience américaine vient d’atteindre la sensibilité requise pour les détecter.

  • TESS doit trouver des exoplanètes habitables autour d’étoiles proches

    Le télescope spatial TESS a rejoint l’espace le 19 avril 2018, depuis cap Canaveral à bord d’une fusée Falcon 9. Le nouveau chasseur d’exoplanètes de la Nasa poursuivra la mission de Kepler, bientôt hors-service, avec une approche différente.

  • La planète de Proxima b est-elle hostile à toute forme de vie ?

    C’est l’exoplanète la plus proche du Système solaire. Et elle se trouve dans la zone habitable de son étoile, Proxima du Centaure. Mais Proxima b subit régulièrement de violentes éruptions stellaires qui posent à nouveau la question de son hospitalité envers la vie.