Spectaculaires images de l’éclipse totale du 11 juillet 2010

Cette photo magnifique prise en Argentine, a fait le tour du monde. Tout y est : la ville du bout du monde dont les lumières s’allument déjà, le lac Argentin, et l’éclipse posée sur la cordillère des Andes. Crédit : Janne Pyykkö / janne.pyykko[@]gmail.com

Le Soleil, éclipsé par la Lune et posé sur l'horizon, c'est ce qu'ont pu photographier et filmer ceux qui étaient en Patagonie, le 11 juillet 2010. Leurs résultats sont étonnants et permettent de visualiser des phénomènes impossibles à voir dans d'autres conditions.

Ciel clair sur la Patagonie

À la pointe de l'Amérique du Sud, les chances de bénéficier d'un ciel dégagé en juillet n'excédaient pas 30%. Mais le jeu en valait la chandelle. Sans aucun nuage à l'horizon, les chasseurs d'éclipses se sont regroupés autour de la petite ville d'El Calafate, au bord du lac Argentin (connu pour le glacier Perito Moreno, qui se jette dedans).

La matérialisation de l'ombre de la Lune

Les observateurs ont vu l'arrivée de l'ombre lunaire sur eux. Un phénomène quasiment impossible à percevoir quand l'éclipse se produit haut dans le ciel. C'est ce que montre l'image ci-dessous, prise par Daniel Fischer, avec un effet de perspective saisissant.

Vers le milieu de la totalité, Daniel Fischer a photographié le Soleil au centre de l'ombre. On reconnaît à droite de notre étoile les silhouettes aiguisées des monts Torres et Fitzroy.

Lorsque la lumière du jour revient, le Soleil n'a pas encore atteint l'horizon depuis le point de vue choisi par Daniel Fischer.

Eclipse Daniel Fisher


Cela se joue à peu pour Janne Pyykkö (janne.pyykko [@] gmail.com) installé à 400 m au-dessus d'El Calafate, le Soleil touche déjà la montagne à la fin de la totalité :

L'éclipse a aussi été filmée par certains observateurs, comme le montre la vidéo ci-dessous. L'arrivée de l'ombre ainsi que le déplacement de ses limites au cours de l'éclipse sont aisés à suivre.

Pour en savoir plus sur l'éclipse vue depuis la Polynésie et l'île de Pâques, consultez le numéro de septembre de Ciel & Espace. Y sont publiées les nombreuses images réussies par nos lecteurs.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Comment la comète Chury a fondu

    Entre 2014 et 2016 la sonde européenne Rosetta a pris des milliers de photos de la comète Churyumov-Gerasimenko. Des clichés qui révèlent comment, sous l’effet de la chaleur du Soleil, la surface de l’astre glacé a changé.

  • Lundi 20 mars, participez à « La Nuit des ondes gravitationnelles »

    En partenariat avec Ciel & Espace, le CNRS et la Société Française de Physique organisent ce lundi 20 mars 2017 « La Nuit des ondes gravitationnelles » dans une quinzaine de villes de France et d'Italie. Un événement gratuit et ouvert à tous.

  • La Nasa sauve son budget mais perd son astéroïde

    La Maison Blanche a fait connaître sa proposition de budget 2018 pour l’agence spatiale américaine. Avec une enveloppe inférieure de 1% à celle de 2016, la Nasa sauve l’essentiel. Mais sa mission ARM visant à ramener un astéroïde en orbite lunaire est abandonnée.