Le Petit Nuage de Magellan et 47 du Toucan

Ces deux objets célestes, le Petit Nuage de Magellan et 47 du Toucan, ont un point commun : ils sont tous les deux des satellites de la Voie lactée, notre galaxie. Par le plus grand des hasards, ils apparaissent côte à côte dans le ciel austral. C'est ce qui a permis à l'amateur allemand Mario Weigand de les photographier ensemble grâce à une lunette de 106 mm munie d'une caméra CCD.

En réalité, la galaxie naine du Petit Nuage de Magellan est distante de 196000 années-lumière. L'amas globulaire 47 du Toucan est lui bien plus proche : 15000 années-lumière seulement.

Sur cette image, on peut voir plusieurs nébuleuses, dont certaines sont des vestiges de supernovae abritant des pulsars, au sein de la galaxie. L'amas globulaire, dont le diamètre avoisine les 120 années-lumière, apparaît plus brillant en raison de sa proximité. Il est aussi l'un des plus vieux amas globulaires de la Voie lactée.

Philippe Henarejos, le 28 août 2013

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • MUSE réalise un magnifique cliché de Neptune

    Grâce à un nouveau système d’optique adaptative, l’instrument MUSE du Very Large Telescope (VLT) de l’ESO a pu obtenir l’image la plus précise de Neptune prise depuis la Terre. Généralement réservé aux télescopes spatiaux, Hubble notamment, ce type d’image de grande qualité des confins de notre Système solaire est désormais réalisable par les télescopes au sol.

  • L’astéroïde Ryugu en 3D

    L’astronome-musicien Brian May a produit une image stéréo de l’astéroïde Ryugu, la prochaine cible d'Hayabusa 2, à partir de deux vues prises à 13 minutes d’intervalle.

  • Première photo d’une planète en formation

    Le Very Large Telescope (VLT) au Chili vient de photographier une planète en train de s’agréger en orbite autour d’une étoile proche. Cette nouvelle prouesse est due à l’optique adaptative de nouvelle génération appelée SPHERE.