La sonde Maven est sur orbite martienne

Vue d'artiste de la sonde martienne Maven. Crédit : NASA's Goddard Space Flight Center

Après dix mois de voyage et 711 millions de kilomètres parcourus, la sonde américaine Maven s'est insérée en orbite martienne ce 22 septembre 2014, à 4h24.

Pendant sa mission d'une durée nominale d'un an, la sonde étudiera spécifiquement la haute atmosphère de la planète rouge.

L'un de ses objectifs est de comprendre comment Mars a perdu l'essentiel de son enveloppe de gaz, transformant la planète habitable qu'elle était il y a plus de quatre milliards d'années en désert sec et froid.

La sonde entre aujourd'hui dans une période de six semaines pendant laquelle seront testés ses huit instruments. Sa trajectoire va aussi être peu à peu modifiée, jusqu'à ce qu'elle atteigne son orbite finale, très elliptique.

À chaque révolution autour de la planète rouge, Maven (Mars Atmosphere and Volatile Evolution) s'approchera à seulement 150 km de la surface, puis s'en éloignera à 6000 km. Cette trajectoire lui permettra de sonder directement la haute atmosphère martienne, puis d'en capter le rayonnement ultraviolet dans sa globalité.

Cinq fois au cours de sa mission, Maven s'approchera par ailleurs jusqu'à 125 km de la surface martienne. Les scientifiques espèrent ainsi comprendre comment, sous l'effet du vent solaire, les gaz comme le dioxyde de carbone, l'azote ou la vapeur d'eau s'échappent de l'attraction martienne.

Après Mars Odyssey, Mars Reconnaissance Orbiter et Mars Express, Maven devient la quatrième sonde en service sur orbite martienne. Mangalyaan, lancée par l'agence spatiale indienne en novembre 2013, doit rejoindre cette flotte le 24 septembre 2014.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Ralph Nye, sauveur de lunettes historiques au Lowell Observatory

    L’observatoire Lowell, en Arizona, possède plusieurs télescopes qui ont marqué l’histoire de l’astronomie : la lunette avec laquelle Lowell cherchait des canaux sur Mars, celle qui a permis de débusquer Pluton… Mais, avec le temps, ces instruments et d’autres étaient menacés de disparition. Ralph Nye, au Lowell Observatory, s’est passionné pour leur restauration. Objectif : leur faire revoir les étoiles !

  • Des falaises glacées sur la planète Mars

    La sonde Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) a observé de la glace sur Mars en huit endroits, sous forme de couches superposées à quelques mètres seulement sous la surface de la planète rouge.

  • L’étoile Bételgeuse tourne en 30 ans

    Les observations du réseau d’antennes millimétriques ALMA ont permis de calculer à quelle vitesse la supergéante rouge Bételgeuse boucle un tour sur elle-même.