La plus petite étoile a la taille de Saturne

Découverte de la plus petite étoile connue, une naine rouge de la taille de la planète Saturne. ©A. Smith/University of Cambridge
Grâce à une méthode utilisée pour les exoplanètes, des astronomes ont mesuré le diamètre d’une naine rouge qui est la plus petite étoile jamais découverte.

Depuis des années déjà, les astronomes ont l’habitude de découvrir des exoplanètes en attendant qu’elles passent devant leur étoile. C’est ainsi que le satellite américain Kepler en a recensé des milliers. Mais cette technique — dite des transits, parce qu’elle consiste à voir un astre transiter devant un autre — s’applique aussi très bien et depuis plus longtemps aux étoiles doubles.

Ainsi, en observant l’étoile EBLM J0555-5, similaire au Soleil, une équipe internationale a déterminé la taille de sa compagne, EBLM J0555-5b, qui vient l’éclipser tous les 7,8 jours : environ 120 000 km, soit le diamètre de Saturne. Du coup, il s’agit de la plus petite étoile jamais observée !

Une masse connue à l’avance

Pour arriver à cette conclusion, les astronomes connaissaient déjà le diamètre de l’étoile principale. Et, en mesurant avec une méthode de spectroscopie les variations de sa vitesse induites par l’attraction gravitationnelle de sa compagne, ils avaient établi la masse de cette dernière : 85 fois celle de Jupiter. Autrement dit, il ne leur restait plus qu’à mesurer, lors des éclipses, quelle surface de l’étoile principale elle masquait pour accéder à sa taille.

Le rayon et la masse de Jupiter, de Saturne et des étoiles naines EBLM J0555-5b et Trappist 1. ©A. Smith/University of Cambridge

Une très petite étoile

Avec ce résultat record, les astronomes ont mis la main sur l’une des plus petites étoiles possibles. En effet, sa masse la situe tout juste au-dessus de la limite qui ferait d’elle une naine brune, c’est-à-dire un corps céleste dont la masse est insuffisante pour que les réactions de fusion thermonucléaires ne s’amorcent en son cœur et la fassent briller. Les naines brunes ont une masse comprise entre 13 fois et 75 fois la masse de Jupiter.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Plus de 70 tests de matériel pour l’astronomie !

    Nous venons de publier dans notre application « Ciel et Espace, Le + » deux numéros spéciaux regroupant nos tests de lunettes, de télescopes, de montures, d’oculaires et de jumelles.

  • Pour les Nuits des étoiles, sortez observer le ciel !

    Comme chaque été, pendant trois jours et trois nuits, les clubs d’astronomie invitent le public à venir admirer les merveilles de la voûte céleste. Les 28, 29 et 30 juillet 2017, ce sont près de 400 sites répartis dans toute la France qui vous accueillent. Il y en a forcément un près de chez vous !

  • Bientôt les Nuits des étoiles, préparez-vous avec votre smartphone ou votre tablette

    Les 28, 29 et 30 juillet 2017, vous avez rendez-vous avec le ciel étoilé, partout en France, pour les Nuits des étoiles. Découvrez dans un guide numérique gratuit tous nos conseils pour observer le ciel d’été à l’œil nu ou aux jumelles. À télécharger sans tarder sur l’appli “Ciel et Espace le +” !