Des Terres à foison dans la Voie Lactée

Dans la galaxie, on compterait au moins une planète par étoile. crédit photo : ESO/C&E Photos

En utilisant les données du satellite américain Kepler, des astronomes ont détecté un système de trois planètes plus petites que la nôtre. La découverte suggère que les Terres sont légion dans la Voie Lactée.

Ce qu'une étude française, basée sur une autre méthode de détection, vient confirmer.

Le plus petit système solaire découvert

Les trois planètes qui naviguent autour de l'étoile KOI 961 ont un rayon de seulement 0,78, 0,73 et 0,57 fois celui de notre planète. Ce sont les plus petites jamais découvertes.

Si le satellite américain a pu détecter de si petits calibres, c'est que ces derniers naviguent tout près de KOI 961 (bien en deçà de la zone habitable), une étoile naine six fois moins grande que le Soleil.

Pléthore de planètes rocheuses

Ce trio de planètes n'est certainement pas habitable. Mais cette découverte suggère que les planètes rocheuses, comme Mercure, Vénus, La Terre et Mars, sont nombreuses dans la galaxie. D'ailleurs, parmi les plus de 3000 candidats planètes que compte l'équipe responsable de Kepler, plus d'un tiers seraient des Terres ou des Super Terres (des planètes dont la masse est comprise entre 3 et 10 fois celle de la Terre). Comme par exemple Kepler 20e et Kepler 20f, respectivement de 0,87 et 1 rayon terrestre.


Une étude française le confirme


Une étude française va dans le même sens. Entre 2002 et 2007, l'équipe d'Arnaud Cassan, de l'Institut d'astrophysique de Paris, a surveillé, grâce à un réseau mondial de télescopes, 440 étoiles lointaines, dans le but de détecter des planètes.

La méthode qu'ils ont employée est celle des microlentilles. Lorsqu'une étoile passe devant une autre, elle en dévie les rayons lumineux et les focalise, d'où une brève augmentation d'éclat. Si l'étoile à l'avant-plan possède une planète, un second sursaut d'éclat se superpose à celui dû à l'étoile (voir le schéma ci-dessous). Cette méthode ne donne de résultat que dans le cas où l'observateur, l'étoile source et l'étoile à planète sont alignées, ce qui a moins d'une chance sur un million de se produire.

Toutes les étoiles de la galaxie possèdent au moins une planète

Or, sur les 440 étoiles observées, les astronomes ont détecté 10 planètes. "Au regard de la probabilité, c'est un chiffre très important. Nous pouvons donc en conclure que toutes les étoiles de la galaxie possèdent au moins une planète », explique Pascal Fouqué, astronome à l'observatoire de Marseille et membre de l'équipe.

Beaucoup plus de super Terres que de géantes

Parmi les 10, on compte plus de Super Terres que de géantes gazeuses, « alors même que ces dernières sont beaucoup plus facile à voir », ce qui signifie que les Super Terres sont bien plus nombreuses que les géantes.

Actuellement 20 planètes ont été détectées par la méthode des microlentilles. 12 ont été officiellement annoncées, dont l'une fait moins de trois fois la masse de la Terre.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La « nation spatiale » d'Asgardia couronne son roi

    L'intronisation du chef de l'état d'Asgardia a lieu ce 25 juin à Vienne. Fondée en 2016 par le scientifique et entrepreneur russo-azerbaïdjanais Igor Ashurbeyli, ce « royaume spatial » autoproclamé compte déjà plus de 200 000 membres à travers le monde. Enquête.

  • Méthane martien : Curiosity relance le débat

    La nouvelle détection de méthane dans l’atmosphère de Mars par le robot Curiosity relance le débat sur l’origine de ce gaz : celle-ci est-elle biologique ou non ? Les scientifiques cherchent toujours à comprendre quel mécanisme peut le produire, mais aussi pourquoi il « s’évapore » partiellement en fonction des saisons.

  • Jumelles Omegon 2,1x42 : des « yeux de hibou » au banc d’essai

    Un type nouveau de jumelles surnommé « yeux de hibou » — grand diamètre, faible grossissement — fait sensation pour observer la Voie lactée. Nous avons testé le récent modèle de la marque Omegon et l’avons comparé aux jumelles Kasai et Vixen, testées en mars 2017. Avec des résultats surprenants, au regard des écarts de prix …