Dentelles interstellaires

La Grande Dentelle du Cygne, par l’astrophotographe allemand Mario Weigand.

Les étoiles massives, qui explosent en supernova, laissent dans l'espace des empreintes visibles longtemps après que ces astres ont disparu.

L'un de ces restes de supernova, visible dans la constellation du Cygne, a été saisi par l'astrophotographe allemand Mario Weigand après deux heures de pose dans deux filtres captant le rayonnement de l'hydrogène et de l'oxygène ionisé.

Le résultat, tout en finesse, s'accorde parfaitement avec le nom que les astronomes ont donné à cette structure éloignée de 1470 années-lumière et découverte en 1784 par William Herschel : les Dentelles du Cygne.

David Fossé, le 18 octobre 2012

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Vénus et l’avion de ligne

    Alors que la planète Vénus passe au plus près de la Terre, un avion de ligne a été saisi juste à côté de son fin croissant. Une photo rare !

  • L'éclipse de Patagonie

    Le 26 février 2017, une éclipse annulaire de Soleil était visible depuis la Patagonie.

  • La supernova de 1987, trente ans plus tard

    Les astronomes ne pouvaient manquer pareil anniversaire : le 23 février 1987 apparaissait la dernière supernova visible à l’œil nu. Pour la circonstance, ils ont utilisé le télescope spatial Hubble pour photographier ce « soleil éclaté », dont l’onde de choc continue de traverser l’espace.