De retour sur Terre après une année dans l’espace

L'astronaute américain de la Nasa Scott Kelly et les deux cosmonautes russes de Roscomos Mikhaïl Kornienko et Sergueï Volkov sont rentrés sur Terre avec succès, ce 2 mars 2016. Ils ont atterri « en douceur » à bord d'une capsule Soyouz à 10h26 heure locale dans les plaines du Kazakhstan.

Scott Kelly et Mikhaïl Kornienko ont tous deux passés 340 jours à bord de la station spatiale internationale (ISS). Ce qui constitue un record pour la Nasa (Scott Kelly surpasse Michael Lopez-Alegria et ses 215 jours), mais reste en deçà des 437 jours d'affilée du Russe Valeri Poliakov, en 1995 dans la station MIR, toujours invaincu.

Leur séjour d'une quasi-année à bord de l'ISS aura permis l'étude des effets de l'apesanteur sur le corps humain. Avec une expérience d'ampleur inédite : le jumeau de Scott Kelly est resté sur Terre afin de servir « d'échantillon témoin », pour que son génome soit comparé à celui de son frère lors de son retour. La Nasa compte se servir de ces résultats en vue de son futur voyage vers Mars.

Mais un an dans l'espace, ce fut aussi des centaines d'expériences, l'occasion de jardiner avec la plus belle fleur née dans l'espace, ou même de s'amuser avec la vue fantaisiste d'un gorille en chasse derrière un astronaute...

Adrien Denèle, le 2 mars 2016

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Retour sur Terre pour trois astronautes de l’ISS

    La capsule Soyouz qui abritait Scott Tingle, Norishige Kanai et Anton Shkaplerov s’est posée sans encombre au Kazakhstan le 3 juin 2018 à 6h34, heure locale. Les trois astronautes ont passé 168 jours à bord de l’ISS.

  • Une étrange étoile à neutrons dans le Petit Nuage de Magellan

    L'observation par le satellite X Chandra du reste de supernova E0102 révèle une étrange configuration : pourquoi cette vaste structure est-elle décentrée par rapport à l'étoile à neutrons née de l'explosion ?

  • La baie du mont Saint-Michel depuis l’espace

    Un des sites touristiques les plus visités de France a été photographié par le satellite Sentinel-2 durant une marée descendante. La mission Sentinel-2 observe notre planète pour y recenser les stigmates du réchauffement climatique.