Choisissez le nom des lunes de Pluton

Pluton compte cinq satellites, dont deux (P4 et P5) ne portent pas encore de nom. Ils mesurent entre 20 et 30 km. © SETI.

Les astronomes de l'Institut Seti invitent les internautes à baptiser les deux nouveaux satellites P4 et P5 de la planète Pluton.

La planète naine aux 5 lunes

Avant 2011 on connaissait trois satellites à la planète naine Pluton : Charon, découvert en 1978, Nyx et Hydra, identifiés en 2005 grâce au télescope spatial Hubble. En poursuivant ses observations, le télescope spatial a débusqué deux corps plus petits en 2011 et 2012. Ils ont été nommés provisoirement P4 et P5.

À vous de voter sur « Pluto Rocks »

Pour leur trouver une désignation plus poétique, l'Institut Seti invite les internautes à voter parmi une série de noms. Un site dédié a été ouvert : « Pluto Rocks. »


Dans cette liste apparaît Achéron, une des rivières menant aux Enfers dans la mythologie grecque. Ou encore Hercule, dont le dernier des douze travaux consistait à enchaîner le chien Cerbère. Ce molosse posté aux portes des Enfers empêchait de s'enfuir ceux qui avaient passé le Styx. Le fleuve et Cerbère fait également partie des propositions.

D'autres idées infernales ?

S'il vous vient une idée qui ne figure pas dans la liste, vous pouvez la soumettre en remplissant un formulaire en ligne. Votre proposition doit être argumentée (en anglais). Elle devra s'inscrire dans le respect de la tradition. Celle-ci veut que les satellites portent des noms issus de la mythologie gréco-romaine.


Et plus précisément dans le cas de Pluton, ces noms doivent faire référence aux mondes souterrains. Ainsi, le dieu romain Pluton est l'équivalent d'Hadès chez les Grecs, le dieu des Enfers. La planète fut ainsi baptisée sur une idée originale de Venetia Burney, âgée de 11 ans à l'époque et fille d'un universitaire d'Oxford.


Une idée astucieuse puisqu'elle fait à la fois allusion à un monde froid et perdu, mais aussi parce que les deux premières lettres de Pluton sont les initiales de Percival Lowell, l'astronome amateur qui lança la recherche d'une neuvième planète.


Charon (le plus gros satellite de Pluton) conduit l'embarcation qui mène en enfer. Il est le fils de Nyx, déesse de la nuit, nom donné à l'un des deux satellites découverts en 2005. Hydra (l'autre satellite) est un monstre à plusieurs têtes avec un corps de poisson. Sa tanière se situe aux portes de l'enfer.

Pour éclairer votre choix

En quelques mots, voici la signification des autres propositions soumises sur Pluto Rocks :


- Alecto est la déesse de la vengeance.

- Erebus est le dieu des ténèbres issu du chao originel.

- Eurydice est la femme d'Orphée.

- Orphée est descendu aux enfers pour sauver Eurydice.

- Hypnos est le dieu du sommeil. Il est le fils de Nyx et frère de Thanatos (dieu de la mort).

- Léthé désigne une rivière des Enfers coulant dans la caverne où vit Hypnos. Ce terme désigne aussi la fille d'Éris, personnifiant l'oubli.

- L'obole est la pièce placée dans la bouche des morts en offrande à Charon.

- Perséphone est la déesse des Enfers.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Rosetta va bientôt s’écraser sur sa comète

    La sonde européenne vit ses derniers moments en orbite autour de la comète Churyumov-Gerasimenko. Elle doit s’y écraser en douceur le 30 septembre 2016.

  • Le “Ciel & Espace” de septembre est en kiosque !

    Les missions lunaires du futur sont à la une de notre numéro de septembre-octobre 2016. Vous y découvrirez aussi beaucoup d’autres sujets passionnants !

  • Cette étoile a perdu 10 000 degrés en 15 ans !

    L’étoile SAO 24457 au centre de la nébuleuse de la Raie est un cas unique pour les astrophysiciens : ils l’ont vu se réchauffer de 40 000° pendant 30 ans avant qu’elle ne se mette à refroidir de 10 000°. Cette observation confirme une étape clef des théories d’évolution stellaire : le flash de l’hélium.