Le numéro 573 de Ciel & Espace est en kiosques : Les extraterrestres sont-ils verts ?

Crédit : Ciel & Espace
S’ils existent, pourquoi les extraterrestres ne sont-ils toujours pas arrivés sur Terre ? Cette question posée voici plusieurs décennies par le prix Nobel de physique Enrico Fermi a suscité plus de 70 réponses possibles. La plus récente est pour le moins étonnante : c’est parce qu’ils seraient écolos…

Si l’humanité est une civilisation banale dans la Galaxie, alors d’autres sont nettement plus évoluées. À tel point que leurs représentants auraient déjà dû arriver jusque dans le Système solaire. Or, ce n’est pas le cas. À ce paradoxe, énoncé par le physicien Enrico Fermi à la fin des années 1940, chacun apporte sa réponse : la distance énorme entre les étoiles, le caractère inviolable de la vitesse de la lumière, une propension à l’autodestruction ou tout simplement l’absence de curiosité…

Une nouvelle réponse au paradoxe de Fermi

Mais récemment, l’astrophysicien Aurélien Crida, de l’observatoire de Côte d’Azur, a avancé une autre hypothèse : si les extraterrestres ne sont pas là, c’est qu’ils sont écolos ! Autrement dit, qu’ils ont renoncé à une croissance économique exponentielle, comme celle que connaît l’humanité depuis de nombreuses décennies. Cette « attitude » ne serait pas une simple affaire de convictions mais une nécessité imposée par les contraintes physiques du cosmos : les planètes et les étoiles produisent des ressources énergétiques limitées qui pourraient empêcher la colonisation à grande échelle de toute une galaxie.

En résumé, il faudrait rester chez soi ou s’effondrer… Cette réflexion sur la vie dans la Galaxie, qui interroge aussi la vie sur Terre, est à lire dans le numéro 573 de Ciel & espace, qui vient de paraître en kiosque.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous