Chang'e 5 revient sur Terre avec des roches lunaires

Crédit : CNSA/CLEP
La mission lunaire chinoise Chang'e 5 se termine par un succès total : la capsule contenant des roches prélevées dans l'océan des Tempêtes s'est posée en douceur en Mongolie Intérieure.

Il était 17 h 59 TU (18 h 59 en France), ce 16 décembre 2020, quand la capsule de retour de la sonde Change' 5 s'est posée dans le désert de Mongolie Intérieure. Trente-deux minutes plus tôt, au terme d'une mission débutée le 23 novembre 2020, le petit habitâcle en forme de module de rentrée d'un Soyouz avait pris contact avec l'atmosphère terrrestre. Son bouclier thermique l'a freinée jusqu'à l'ouverture de son parachute. À son bord : des roches lunaires (jusqu'à 2 kg, mais la masse exacte n’est pas connue) collectées au moyen d'une foreuse et d'une pelle entre le 1er et le 3 décembre 2020.

L'agence spatiale chinoise a retrouvé sa capsule dans la nuit. La première image diffusée (ci-dessus) fait penser à un paysage lunaire. En fait, la capsule est posée sur un tapis de neige et est éclairée à contre-jour.

Cette mission de retour d'échantillons de la Lune est la première tentée et réussie depuis 1976 et le succès de la sonde russe Luna 24.

La capsule n'a pas été ouverte sur le lieu de son atterrissage. Elle ne le sera qu’à l'Académie des sciences, où les scientifiques chinois pourront découvrir leur butin de roches extraterrestres.

 

Actuellement en kiosque

 

 

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous