Zoom sur la Terre depuis la Lune

Depuis le lancement des sondes Lunar Orbiter, en 1966 et surtout la mission Apollo 8, en 1969, nous avons été habitués à voir des photos de la Terre en arrière-plan d'un paysage lunaire. Mais cette photo, prise par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO), le 12 octobre 2015, est unique en son genre. Grâce à a sa caméra à haute résolution qui lui sert traditionnellement à cartographier la Lune avec une résolution voisine de 50 cm (comme sur cette image du site d'Apollo 12), LRO a cette fois visé la Terre. Et cela, juste au moment où elle rasait la région du pôle nord lunaire.

Il en résulte cette image sans précédent (tirages grand format à acheter) sur laquelle on voit à la fois la surface lunaire de manière très détaillée et la Terre sur laquelle on reconnait aisément l'Afrique, l'Amérique du Sud et une partie de l'Europe. LRO était à 134 km d'altitude au-dessus du cratère Compton, situé sur la face cachée.
Fait étonnant : du fait de l'éclairage du Soleil, l'horizon lunaire est alors dans l'ombre en même temps qu'il masque le pôle Sud de la Terre (on devine tout juste les côtes de l'Antarctique).

Quant à la photo de cette pleine Terre, elle n'est pas sans rappeler celle prise par les astronautes d'Apollo 17, le 7 décembre 1972, alors qu'ils filaient vers la Lune.

Philippe Henarejos, le 18 décembre 2015.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Curiosity attaque la montagne… martienne

    Sur la planète Mars, le robot Curiosity a commencé à grimper sur les flancs du mont Sharp. Le 12 septembre 2017, sa caméra a pris une belle vue panoramique sur le cratère Gale.

  • Trois nouveaux astronautes à bord de l'ISS

    Après un lancement parfait depuis le cosmodrome de Baïkonour et 5h40 de vol, les astronautes américains Mark Vande Hei, Joseph Acaba et le cosmonaute russe Aleksandr Misurkin ont atteint l'ISS à bord de leur Soyouz MS-06 ce 13 septembre 2017, à 4h57 heure française.

  • L’ouragan Irma vu par l’astronaute Paolo Nespoli

    Même depuis la Station spatiale internationale, à 400 km d’altitude, l’ouragan Irma apparaît énorme.