Une supernova dans la galaxie des Chiens de Chasse

C'est avec un petit télescope de 20 cm de diamètre que Stéphane Lamotte Bailey a détecté l'explosion d'une étoile dans la galaxie des Chiens de Chasse, M51. Crédit : Stéphane Lamotte Bailey / Marc Deldem.

C'est exceptionnel: l'astronome amateur français Stéphane Lamotte Bailey a détecté le 2 juin 2011 l'explosion d'une étoile dans M51, l'une des galaxies les plus proches de la nôtre.

La galaxie des Chiens de Chasse (M51) sous les projecteurs

La nouvelle est toute fraîche, mais la découverte a déjà été confirmée par plusieurs observateurs amateurs dès la nuit suivante. Il peut donc difficilement s'agir d'autre chose que d'une supernova.

Mise à jour du 3 juin : La découverte a été confirmée le 3 juin par S. Bradley Cenko, J. M. Silverman et A. V. Filippenko de l'université de Berkley avec une observation réalisée un peu plus tôt le 1er juin à 5h. Des observations complémentaires réalisées avec le télescope Keck à Hawaï montrent qu'il s'agit d'une supernova de type II, autrement dit l'explosion d'une géante rouge de plus de 8 masses solaires en fin de vie.

Mise à jour du 6 juin : Finalement le premier observateur à avoir détecté la supernova est bien un amateur, français de surcroît. il s'agit de Amédée Riou. Il l'a détectée dès le 31 au soir : bravo à lui ! En revanche, le premier a avoir alerté l'Union Astronomique Internationalle, est l'américain Tom Reiland. Amedée Riou arrive en 3ème position et Stéphane Lamotte Balley en 4ème position. Ils sont ainsi listés comme co-découvreurs.

Si une telle aventure vous arrive un jour, sachez qu'il faut s'adresser au Bureau des télégrammes de l’UAI. Réflexe qu'a eu Marc Deldem, qui a aidé Stéphane Lamotte Bailey à mesurer précisément l'éclat et la position de la supernova par rapport à un catalogue de référence dans le logiciel amateur Prism.

La supernova apparaît sur les photos du 2 juin 2011

Ce qui a mis la puce à l'oreille de Stéphane Lamotte, c'est que cette étoile n'était pas présente sur les photos prises deux nuits avant, du 29 au 30 mai 2011. L'anmiation ci-dessous montre les images avant et après. Crédit : Stéphane Lamotte Bailey.

Supernova dans M51

L'astre devrait briller ainsi quelques semaines, avec une luminosité décroissant progressivement.

Une galaxie très active


Malgré le très grand nombre d'étoiles dans une galaxie, il est rare d'en voir une exploser. Il y a plusieurs raisons à cela. La première est que les fins explosives ne concernent pas toutes les étoiles, celles qui sont moins massives comme le Soleil finissent plus en douceur.

L'autre raison, c'est que l'échelle de temps des étoiles et des galaxies est très longue. Les étoiles les plus massives meurent au bout de quelques millions d'années. Mais le plus souvent, il faut attendre des centaines de millions, voire des milliards d'années pour qu'elles arrivent en fin de course.

Néanmoins, la galaxie M51 nous gate puisque c'est la troisème fois qu'une supernova y est observée depuis 1994. La plus récente a eu lieu en 2005, comme le montre le site Astronomy Picture of the Day.

Pour se rendre compte du caractère exceptionnel de ces trois événements rapprochés, il faut se souvenir que, dans notre propre galaxie, la Voie lactée, aucune explosion n'a été vue depuis la fameuse supernova de Kepler, en 1604. D'autres étoiles ont sans doute explosé depuis, mais elles sont restées invisibles car cachées derrière des nuages de poussière.

Observer M51

Après la galaxie d'Andromède, M51 est la plus belle galaxie de l'hémisphère Nord. Visible toute la nuit depuis la France, elle se situe juste sous la fin de la queue de la Grande Ourse. Sous un bon ciel, on la détecte avec une simple paire de jumelles de 30 à 40 mm.

Avec un télescope de 20 à 30 cm de diamètre, sa forme spirale devient faiblement perceptible, ainsi que la galaxie satellite avec laquelle elle interagit. Pour voir la supernova en elle-même, un télescope d'au mois 300mm est souhaitable. Pour la trouver sur une carte du ciel, vous pouvez par exemple télécharger le logiciel gratuit Stellarium.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous