Une nouvelle collision sur Jupiter

Le flash lumineux observé par Masayuki Tachikawa, est visible juste sous la bande de nuage principale. Crédit : Masayuki Tachikawa.

Le 20 août 2010, à 18h22 TU, l'astronome amateur japonais Masayuki Tachikawa a probablement observé un petit astéroïde entrant en collision avec l'atmosphère de Jupiter.


En effet, un flash lumineux apparaît sur plusieurs images de la vidéo qu'il enregistrait à la webcam, avec sa lunette astronomique de 150 mm.

C'est seulement la seconde fois que l'on assiste à ce type d'évènement en direct. La précédente détection date du 3 juin 2009,  le flash lumineux avait été observé simultanément par l'amateur australien Anthony Wesley, et le philippin Christopher Go. Leur observation très similaire à celle de M. Tachikawa, correspondrait -d'après les spécialistes- à la chute d'un corps large de quelques mètres dans l'atmosphère de la planète géante. Celui-ci n'avait pas laissé de trace détectable dans l'atmosphère jovienne les jours suivants, même en scrutant la zone avec le télescope spatial Hubble.
Pour voir la vidéo de la détection, rendez-vous sur le site de l'Association of Lunar and Planetary Observers, cliquez droit sur le lien « wmv » situé juste sous l'image, et choisissez « enregistrez sous » ; vous pourrez ensuite visualiser la vidéo dans votre lecteur multimédia habituel.

Jean-Luc Dauvergne, le 22 août 2010.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • La sonde Exomars TGO photographie Mars au plus près

    La sonde européenne Trace Gas Orbiter (TGO) a commencé ses observations de Mars. Si plusieurs de ses instruments doivent étudier l’atmosphère de la planète rouge, elle possède tout de même une caméra capable de prendre des images de la surface avec une bonne précision.

  • L'image du jour : Soyouz bénie par un pope

    La tradition ne date pas de Gagarine, mais elle est tout aussi scrupuleusement suivie que les autres étapes qui, à Baïkonour, précèdent le décollage d'astronautes. Ce matin, le pope de Leninsk a béni la fusée russe qui doit lancer Thomas Pesquet sur orbite.

  • Curiosity analyse une météorite

    Le rover de la Nasa s’est arrêté quelques instants afin d’étudier une étrange roche sombre. Il s’agit d’une météorite fer-nickel de la taille d’une balle de golf.