Une galaxie en pointillés

La galaxie naine d'Antlia est éloignée de 4 millions d'années-lumière. Crédit : NASA/ESA/C&E Photos

Difficile à croire, mais cette collection d'étoiles photographiée par le télescope spatial Hubble est bien une galaxie ! Découverte en 1997, il s'agit d'une galaxie naine située à plus de 4 millions d'années-lumière dans la constellation australe de la Machine pneumatique (Antlia en latin, nommée ainsi par l'astronome Nicolas Louis de Lacaille en 1752 pour honorer Denis Papin).

Cette galaxie a une vie riche malgré les apparences : des étoiles y naissent et y meurent, plus spécifiquement dans ses régions centrales. Elle possède aussi, comme la Voie lactée, quelques amas globulaires à sa périphérie.

Elle est relativement isolée mais pourrait toutefois appartenir au Groupe local, la petite famille de galaxies à laquelle appartient notre Voie lactée. Certains astronomes y ont en effet décelé la trace d'une interaction passée avec la petite galaxie irrégulière NGC 3109.

David Fossé, le 27 février 2012

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Akatsuki change le visage de Vénus

    La sonde japonaise Akatsuki a obtenu des vues spectaculaires de la plus proche planète de la Terre qui renouvellent l’image de ce monde perpétuellement voilé par les nuages de son épaisse atmosphère.

  • La lunette qui a permis la découverte de Pluton retrouve tout son lustre

    L’instrument dormait depuis des années à l’observatoire Lowell, en Arizona. Après avoir été entièrement démontée, la lunette de 33 cm avec laquelle Clyde Tombaugh a découvert Pluton a retrouvé sa coupole.

  • Orion dans la ligne de mire des lasers du VLT

    Cette vue de la nébuleuse d’Orion est pour le moins inhabituelle. Elle a été réalisée depuis la plateforme du Very Large Telescope au Chili par Stéphane Guisard, ingénieur à l’Observatoire européen austral, mais aussi astronome amateur chevronné.