Une aurore sous la Lune

En mission sur l'ISS jusqu'en juin 2016, l'astronaute européen Tim Peake s'offre le temps de "prendre des cours de photographie" avec son collègue américain Scott Kelly, qui commande actuellement la station spatiale.

Le résultat ? Par exemple, cette spectaculaire photographie d'une aurore boréale sous la Lune, photographiée le 20 janvier 2016.

Les habitués du ciel remarqueront aussi les Pléiades, à l'aplomb de l'aurore, et l'étoile Aldébaran, tout près de la Lune.

Les aurores boréales sont provoquées par la fluorescence des atomes de l'atmosphère après qu'ils aient été heurtés par les particules électrisées portées par le vent solaire.

On distingue ici une couleur verte typique, due aux atomes d'oxygène, et - plus discrète -, la teinte rouge liée aux atomes d'azote.

David Fossé, le 21 janvier 2016

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Thomas Pesquet voit rouge

    Cela faisait longtemps que le Français Thomas Pesquet rêvait de photographier le plus fameux rocher rouge de la Terre : Ayers Rock, situé en plein cœur de l’Australie.

  • Mimas en clair-obscur

    L’image a quelque chose d’irréel, en raison de l’éclairage particulier sur Mimas et sa surface chaotique.

  • Une galaxie faussement banale

    Dans la constellation de la Vierge, la galaxie RX J1140.1+0307 semble parfaitement banale. Avec sa silhouette tourbillonnante et son cœur brillant, rien ne paraît la distinguer des innombrables autres galaxies spirales de l'Univers. Elle cache pourtant un secret.