Une astronaute européenne dans un scaphandre chinois

L’Italienne Samantha Cristoforetti, en tenue de cosmonaute chinois. © ESA/S. Corvaja
L’Italienne Samantha Cristoforetti, qui a déjà passé près de 200 jours dans l’espace à bord de la Station spatiale internationale (ISS), a participé à l’entraînement des cosmonautes chinois en compagnie de son collègue allemand Matthias Maurer.

L’image a de quoi surprendre : une astronaute européenne dans une combinaison spatiale chinoise. C’était le 14 août 2017, dans la ville côtière de Yantai, en Chine. Samantha Cristoforetti, avait rejoint seize astronautes chinois pour suivre pendant neuf jours leur entraînement de survie en cas de retour du vaisseau Shenzhou en mer. En compagnie de Matthias Maurer, récemment promu astronaute de l’ESA, elle a commencé à préparer de futures missions à bord de la station spatiale chinoise.

Dès le mois de janvier 2017, dans Ciel & Espace, Jan Woerner, directeur général de l’ESA, indiquait que voir voler un astronaute européen dans un vaisseau chinois était possible dans les prochaines années. Dans le numéro de juillet-août, Wu Ji, le directeur du Centre chinois pour la science spatiale, se disait très confiant et confirmait que des astronautes européens allaient bientôt commencer l’entraînement spécifique pour voler dans un vaisseau Shenzhou.

La photo de Samantha Cristoforetti dans une combinaison chinoise montre que les discussions entre les deux agences spatiales ont abouti rapidement. Reste à savoir quand cette première sera suivie d’une autre : celle du premier vol d’un non chinois à bord de Shenzhou.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Retour sur Terre pour trois astronautes de l’ISS

    La capsule Soyouz qui abritait Scott Tingle, Norishige Kanai et Anton Shkaplerov s’est posée sans encombre au Kazakhstan le 3 juin 2018 à 6h34, heure locale. Les trois astronautes ont passé 168 jours à bord de l’ISS.

  • Une étrange étoile à neutrons dans le Petit Nuage de Magellan

    L'observation par le satellite X Chandra du reste de supernova E0102 révèle une étrange configuration : pourquoi cette vaste structure est-elle décentrée par rapport à l'étoile à neutrons née de l'explosion ?

  • La baie du mont Saint-Michel depuis l’espace

    Un des sites touristiques les plus visités de France a été photographié par le satellite Sentinel-2 durant une marée descendante. La mission Sentinel-2 observe notre planète pour y recenser les stigmates du réchauffement climatique.