Thomas Bopp, codécouvreur de la comète Hale-Bopp nous a quitté

La comète Hale-Bopp, le 4 avril 1997. © E. Kolmhofer, H. Raab, Johannes-Kepler-Observatory, Linz, Austria
Thomas Bopp est décédé le 6 janvier 2018, à l’âge de 68 ans. Il était l’un des deux découvreurs de la célèbre Hale-Bopp. La comète des records : elle est restée visible à l’œil nu pendant 18 mois et son noyau est le plus grand jamais observé !

Alan Hale lui a rendu hommage sur les réseaux sociaux : « Je suis très triste d’apprendre la disparition de Thomas Bopp, un ami et un complice. Nos noms sont liés à jamais, et s’il y a encore des humains lors du retour de la comète Hale-Bopp en 4393, peut-être qu’ils auront une pensée pour nous et l’époque où nous vivons. »

Le fruit du hasard

Thomas Bopp faisait partie de la North Phoenix Alternative Astronomical Society, un groupe informel de passionnés d’astronomie. Le 22 juillet 1995, il observe avec son ami Jim Stevens, en possession d’un nouveau télescope fait maison de 44 cm. Jim Stevens le pointe sur l’amas globulaire M70, dans le Sagittaire, et il invite ensuite son ami à regarder dans l’oculaire. Après quelques instants, Thomas Bopp lui demande : « Mais quel est cet autre objet ? »

Le groupe d’observateurs a vite réalisé qu’il n’y avait rien sur les cartes à cet endroit du ciel. Ils ont alors entrepris de dessiner précisément la position de l’objet, et au bout d’une heure ils ont constaté qu’il s’était déplacé par rapport aux étoiles. Ils venaient de trouver une comète ! L’astronome professionnel Alan Hale a fait la même découverte simultanément, d’où leurs deux noms attachés pour baptiser la visiteuse céleste. Les deux hommes deviendront amis par la suite.

Une vie changée par la comète

Cette découverte a changé la vie de Thomas Bopp. Très sollicité, il a suspendu son travail pour se consacrer pleinement à la transmission de l’astronomie à travers les médias et le système éducatif.

Son nom restera à jamais associé à cette comète, mais aussi à l’astéroïde (7086) Bopp, baptisé en son honneur par deux des plus grands chasseurs de comètes de l’histoire : Gene et Carolyn Schoemaker.

Pour l’anecdote : Gene Schoemaker est décédé dans un accident de voiture en 1997, alors que la comète Hale-Bopp était visible. Ses cendres ont été expédiées sur la Lune, avec une image de Hale-Bopp, la dernière comète qu’il avait eu l’occasion d’observer avec sa femme Carolyn.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Un nouveau festival astro en Auvergne

    Les 26, 27 et 28 juillet prochains, le club Astrap lancer son premier Festival Astr’Auvergne, à Isserteaux et Billom (Puy-de-Dôme). Temps forts de ces trois jours : des conférences données par Jean-Pierre Lebreton, qui a participé...

  • Osiris-REx sur la bonne route vers Bennu

    Le 28 juin, la sonde Osiris-REx a réussi sa dernière manœuvre qui la place sur le bon chemin vers sa destination finale, l’astéroïde Bennu, que l’engin de la Nasa atteindra le 3 décembre 2018.

  • Podcast : Les spectacles célestes du mois de juillet

    Mars est à l'opposition et la Lune nous fait profiter d'une belle éclipse totale, le 27. Parcourez aussi les cratères Théophile, Cyrille et Catherine avec Bernard Nomblot, plongez dans les merveilles de la constellation du Sagittaire avec Jean-Luc Dauvergne, et découvrez les coups de coeurs de nos deux chroniqueurs !