Revivez le lancement d'ExoMars

C'est parti pour ExoMars 2016 ! La sonde européenne Trace Gas Orbiter (TGO) a décollé comme prévu le 14 mars 2016 à 10 h 31 (heure française) du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

Cette première sonde de la mission Exomars (la seconde doit décoller en 2018) a été lancée à l'heure exacte par une fusée russe Proton sous un ciel couvert. La vidéo du lancement est visible ci-dessous.

Sur le chemin de Mars 12 h après le lancement

Quelques inquiétudes portaient sur le quatrième étage du lanceur, appelé Breeze M, qui avait connu plusieurs déboires successifs voici quelques années. Breeze M s'est allumé normalement une première fois pour injecter TGO sur une première orbite autour de la Terre. Après ce succès, il a effectué trois autres mises à feu pour propulser progressivement la sonde européenne sur sa trajectoire interplanétaire : à 12 h 09, à 14 h 23 et à 20 h 47.

C'est donc le 14 mars au soir vers 22 h, après la confirmation de la séparartion entre la sonde et Breeze M, que l'on a eu la certitude que ce premier lancement d'Exomars s'est bien déroulé. Par ailleurs, les panneaux solaires de TGO se sont ouverts sans problème. La communication est maintenant établie entre la sonde et la Terre. L'antenne principale (à haut gain) de TGO se deploiera comme prévu d'ici deux semaines.

Arrivée prévue autour de la planète rouge : le 19 octobre 2016. Pour en savoir plus sur les objectifs d'Exomars, lisez le dossier consacré à la recherche de la vie sur Mars, dans le Ciel & Espace de mars-avril 2016.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Océan de Mars : la preuve par le tsunami

    Un raz de marée gigantesque, provoqué par la chute d’un gros astéroïde dans une vaste étendue d’eau, a eu lieu sur la planète rouge voici 3 à 3,5 milliards d’années. Les astronomes en retrouvent la trace dans une région de transition entre les basses plaines de l’hémisphère Nord et les hauts plateaux de l’hémisphère Sud.

  • Science participative : cherchez la neuvième planète du Système solaire

    Une grosse planète se cacherait aux confins du système. Située à plusieurs dizaines de milliards de kilomètres, elle est extrêmement difficile à débusquer. Mais vous êtes invités à participer à la traque !

  • Comment la comète Chury a fondu

    Entre 2014 et 2016 la sonde européenne Rosetta a pris des milliers de photos de la comète Churyumov-Gerasimenko. Des clichés qui révèlent comment, sous l’effet de la chaleur du Soleil, la surface de l’astre glacé a changé.