Ralph Nye, sauveur de lunettes historiques au Lowell Observatory

Ralph Nye, à côté de la lunette de 61 cm de Percival Lowell, qu’il a restaurée. © P. Henarejos/C&E
L’observatoire Lowell, en Arizona, possède plusieurs télescopes qui ont marqué l’histoire de l’astronomie : la lunette avec laquelle Lowell cherchait des canaux sur Mars, celle qui a permis de débusquer Pluton… Mais, avec le temps, ces instruments et d’autres étaient menacés de disparition. Ralph Nye, au Lowell Observatory, s’est passionné pour leur restauration. Objectif : leur faire revoir les étoiles !
Quand il se met à parler de vieux télescopes, Ralph Nye devient intarissable. Et l’on comprend mieux pourquoi quand on jette un coup d’œil à son bureau de l’observatoire Lowell, dans l’un des bâtiments qui se cachent parmi les pins, au sommet de la colline Mars. Quasiment tout l’espace est occupé par une grande table à dessin sur laquelle s’empilent des plans de télescopes, souvent grandeur nature. Ici, le papier submerge les ordinateurs, qui servent pourtant à Ralph Nye pour ses modélisations en 3D. Outre des armoires remplies de revues et de traités d’optique, les murs sont surchargés de photos d’instruments en cours de rénovation. Et aussi de planches sur lesquelles se chevauchent des clichés de champs stellaires, de galaxies et de nébuleuses.

À 71 ans,
...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Xavier Pasco : « La Nasa ne sait plus pourquoi elle est là »

    À l’heure où la Maison-Blanche vient de publier sa proposition de budget 2019 pour la Nasa, l’agence spatiale américaine subit une crise plus profonde, existentielle. C’est l’analyse de Xavier Pasco, spécialiste des questions spatiales à la Fondation pour la recherche stratégique.

  • La galaxie d’Andromède est née d’une collision

    La galaxie M31, voisine de notre Voie lactée, serait beaucoup plus jeune que prévu. Et elle résulterait de la fusion de deux galaxies. C’est la découverte réalisée par une équipe franco-chinoise de l’observatoire de Paris.

  • Comment les trous noirs dirigent la vie des galaxies

    Le taux de formation stellaire d’une galaxie dépend de la taille de son trou noir central, d’après une étude parue dans la revue “Nature” en janvier 2018. Chez les grandes galaxies, plus le trou noir est massif, plus la création d’étoiles est efficace, mais brève…