Nous pourrions atteindre Proxima du Centaure d’ici 2100

Une voile propulsée par un faisceau laser pourrait rejoindre l’étoile la plus proche en 20 ans. © Breakthrough Starshot
Un an et demi après le lancement du projet Breakthrough Starshot, parrainé par Stephen Hawking et financé à hauteur de 100 M$ par le milliardaire Yuri Milner, les travaux consacrés à la faisabilité d’un voyage interstellaire se multiplient. Qu’un engin terrien puisse atteindre Proxima du Centaure avant la fin du siècle paraît désormais possible.
« J’ai rejoint ce projet parce que s’il réussit, notre place dans l’Univers en sera bouleversée. Ce sera le plus grand pas en avant depuis Apollo ! Et une fois que nous serons sortis du Système solaire, j’ai l’espoir que nous recevrons un message d’une autre civilisation : “Bienvenue dans le club interstellaire”. » Abraham Loeb est représentatif de cette génération de chercheurs brillants qui s’autorisent à penser loin. Directeur de l’Institut d’astrophysique théorique et numérique, à Harvard, il a pris en 2016 la tête du conseil scientifique du Breakthrough Starshot. L’initiative, financée à hauteur de 100 millions de dollars par le milliardaire Yuri Milner et parrainée par l’astrophysicien britannique Stephen Hawking, consiste à démontrer la...
Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • Jim Bridenstine devient (enfin) administrateur de la Nasa

    Le Sénat américain, par un vote serré intervenu le 19 avril 2018, a mis fin au plus long intérim à la tête de la Nasa. Jim Bridenstine, membre du Congrès pour le parti républicain, devient ainsi le treizième administrateur de l’agence spatiale américaine.

  • Matière noire : les physiciens passent à l’axion

    Lassés de plusieurs décennies de recherches vaines, certains physiciens délaissent les particules hypothétiques nommées « wimps » pour une autre forme possible de matière noire : les axions. Une expérience américaine vient d’atteindre la sensibilité requise pour les détecter.

  • TESS doit trouver des exoplanètes habitables autour d’étoiles proches

    Le télescope spatial TESS a rejoint l’espace le 19 avril 2018, depuis cap Canaveral à bord d’une fusée Falcon 9. Le nouveau chasseur d’exoplanètes de la Nasa poursuivra la mission de Kepler, bientôt hors-service, avec une approche différente.