NGC 6881, un papillon dans le Cygne

La nébuleuse planétaire NGC 6881 vue par le télescope Hubble. Crédit : NASA/ESA

Les nébuleuses planétaires ne sont pas toutes sphériques. Elles affichent une variété de formes. NGC 6881, située dans la constellation du Cygne, à 3,5° de l'étoile Sadr, en est l'illustration. Photographiée ici par le télescope spatial Hubble, elle arbore deux « ailes » symétriques qui pourraient être dues à la présence en son centre d'une étoile double.

Les astronomes considèrent que l'astre qui a relâché le gaz qui forme la nébuleuse est une étoile en phase de naine blanche dont la masse vaut 60% de celle du Soleil. Elle a expulsé deux paires de lobes bipolaires pointant dans des directions différentes.

La distance de NGC 6881 n'est pas clairement établie. Une moyenne des estimations réalisées place l'objet à 8000 années-lumière (mais avec une grande incertitude). Si c'est le cas, sa dimension serait voisine d'une année-lumière.

Philippe Henarejos, le 12 mars 2012.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Akatsuki change le visage de Vénus

    La sonde japonaise Akatsuki a obtenu des vues spectaculaires de la plus proche planète de la Terre qui renouvellent l’image de ce monde perpétuellement voilé par les nuages de son épaisse atmosphère.

  • La lunette qui a permis la découverte de Pluton retrouve tout son lustre

    L’instrument dormait depuis des années à l’observatoire Lowell, en Arizona. Après avoir été entièrement démontée, la lunette de 33 cm avec laquelle Clyde Tombaugh a découvert Pluton a retrouvé sa coupole.

  • Orion dans la ligne de mire des lasers du VLT

    Cette vue de la nébuleuse d’Orion est pour le moins inhabituelle. Elle a été réalisée depuis la plateforme du Very Large Telescope au Chili par Stéphane Guisard, ingénieur à l’Observatoire européen austral, mais aussi astronome amateur chevronné.