Les strates du mont Sharp épiées par Chemcam

A priori, la caméra Chemcam, qui équipe le rover martien Curiosity, sert à viser des roches situées à quelques mètres afin de les analyser au moyen d'un rayon laser tout en évitant un déplacement inutile. Mais cela ne l'empêche pas de viser plus, à des kilomètres de l'endroit où se trouve Curiosity. Au 1283e sol - ou jour martien - de sa mission d'exploration, Chemcam a jeté un coup d'œil à la base du mont Sharp (officiellement appelé Aeolis Mons).

Ses images, circulaires et de champ réduit, ont été assemblée en un panorama par Alain De Martino, passionné d'espace. Cette image étonnante permet de bien visualiser les strates vraisemblablement sédimentaires qui composent ce relief impressionnant.

Après avoir étudié de près une dune de sable volcanique, appelée Namib, Curiosity a repris sa route vers les premiers contreforts du mont Sharp.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Thomas Pesquet voit rouge

    Cela faisait longtemps que le Français Thomas Pesquet rêvait de photographier le plus fameux rocher rouge de la Terre : Ayers Rock, situé en plein cœur de l’Australie.

  • Mimas en clair-obscur

    L’image a quelque chose d’irréel, en raison de l’éclairage particulier sur Mimas et sa surface chaotique.

  • Une galaxie faussement banale

    Dans la constellation de la Vierge, la galaxie RX J1140.1+0307 semble parfaitement banale. Avec sa silhouette tourbillonnante et son cœur brillant, rien ne paraît la distinguer des innombrables autres galaxies spirales de l'Univers. Elle cache pourtant un secret.