Les strates du mont Sharp épiées par Chemcam

A priori, la caméra Chemcam, qui équipe le rover martien Curiosity, sert à viser des roches situées à quelques mètres afin de les analyser au moyen d'un rayon laser tout en évitant un déplacement inutile. Mais cela ne l'empêche pas de viser plus, à des kilomètres de l'endroit où se trouve Curiosity. Au 1283e sol - ou jour martien - de sa mission d'exploration, Chemcam a jeté un coup d'œil à la base du mont Sharp (officiellement appelé Aeolis Mons).

Ses images, circulaires et de champ réduit, ont été assemblée en un panorama par Alain De Martino, passionné d'espace. Cette image étonnante permet de bien visualiser les strates vraisemblablement sédimentaires qui composent ce relief impressionnant.

Après avoir étudié de près une dune de sable volcanique, appelée Namib, Curiosity a repris sa route vers les premiers contreforts du mont Sharp.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Vénus et l’avion de ligne

    Alors que la planète Vénus passe au plus près de la Terre, un avion de ligne a été saisi juste à côté de son fin croissant. Une photo rare !

  • L'éclipse de Patagonie

    Le 26 février 2017, une éclipse annulaire de Soleil était visible depuis la Patagonie.

  • La supernova de 1987, trente ans plus tard

    Les astronomes ne pouvaient manquer pareil anniversaire : le 23 février 1987 apparaissait la dernière supernova visible à l’œil nu. Pour la circonstance, ils ont utilisé le télescope spatial Hubble pour photographier ce « soleil éclaté », dont l’onde de choc continue de traverser l’espace.