Les ramifications de la vallée martienne Arda

L'eau a jadis coulé sur Mars, c'est une évidence. Cette nouvelle image de la sonde européenne Mars Express montre une nouvelle fois que le précieux liquide a fait mieux que ruisseler. La vallée Arda, à 260 km au nord du cratère Holden, en est une parfaite illustration. Sur ces hautes terres de l'hémisphère sud, tout un bassin versant est strié de chenaux creusés par des écoulements importants qui forment un réseau de vallées baptisé Arda.


Les effets de cet ancien épisode aquatique ne s'arrêtent pas là. Un cratère d'impact de 25 km de diamètre a été partiellement rempli de sédiments. Ceux-ci se sont ensuite fracturés pour donner son aspect polygonal au sol du cratère. Ce phénomène est probablement survenu lors de la lente évaporation de l'eau contenue dans le sous-sol.


Les analyses spectrales menées depuis l'orbite martienne indiquent par ailleurs que les chenaux d'Arda Valles, également observés par Mars Odyssey, contiennent des argiles qui se sont formées en présence d'eau.

Philippe Henarejos, le 18 février 2016.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Retour sur Terre pour trois astronautes de l’ISS

    La capsule Soyouz qui abritait Scott Tingle, Norishige Kanai et Anton Shkaplerov s’est posée sans encombre au Kazakhstan le 3 juin 2018 à 6h34, heure locale. Les trois astronautes ont passé 168 jours à bord de l’ISS.

  • Une étrange étoile à neutrons dans le Petit Nuage de Magellan

    L'observation par le satellite X Chandra du reste de supernova E0102 révèle une étrange configuration : pourquoi cette vaste structure est-elle décentrée par rapport à l'étoile à neutrons née de l'explosion ?

  • La baie du mont Saint-Michel depuis l’espace

    Un des sites touristiques les plus visités de France a été photographié par le satellite Sentinel-2 durant une marée descendante. La mission Sentinel-2 observe notre planète pour y recenser les stigmates du réchauffement climatique.