Les aurores boréales incendient le ciel d’Islande

Une aurore boréale dans le ciel d'Islande. Crédit : Stéphane Vetter

L'astrophotographe Stéphane Vetter a immortalisé cette splendide aurore boréale le 10 mars 2011, sur les berges du lac glaciaire Jökulsárlón, en Islande. La beauté de ce cliché (un assemblage de six images) tient autant à son sujet qu'au soin apporté à sa composition : les lueurs verdâtres de l'aurore se reflètent sur l'eau, la neige et les icebergs...

À un œil scientifique, l'image paraîtra peut-être encore plus belle. Cette image fige une averse d'électrons à plus de 100 km d'altitude. Emportés par le champ magnétique de la Terre, plongeant près de ses pôles à grande vitesse, ce sont eux qui font briller les atomes d'oxygène de la haute atmosphère en les percutant.

David Fossé, le 18 mars 2011

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Thomas Pesquet voit rouge

    Cela faisait longtemps que le Français Thomas Pesquet rêvait de photographier le plus fameux rocher rouge de la Terre : Ayers Rock, situé en plein cœur de l’Australie.

  • Mimas en clair-obscur

    L’image a quelque chose d’irréel, en raison de l’éclairage particulier sur Mimas et sa surface chaotique.

  • Une galaxie faussement banale

    Dans la constellation de la Vierge, la galaxie RX J1140.1+0307 semble parfaitement banale. Avec sa silhouette tourbillonnante et son cœur brillant, rien ne paraît la distinguer des innombrables autres galaxies spirales de l'Univers. Elle cache pourtant un secret.