Les aurores boréales filmées en temps réel

Les aurores boréales résultent de l'activité solaire. Des particules électrisées arrivent dans la haute atmosphère et en excitent les composants. © Kwon O Chula.

L’astrophotographe coréen Kwon O Chula a réalisé un document exceptionnel qui montre le mouvement des aurores boréales en temps réel.

Une aurore ça va vite !

Il est difficile de décrire le spectacle des aurores boréales à qui n'en a jamais vu. Il est tentant de dire, ça bouge vite. Parfois très vite, même. Mais au fait, vite par rapport à quoi ? La description reste frustrante.

Il faudrait pouvoir montrer le phénomène en temps réel. C'est ce qu'a réalisé Kwon O Chula depuis Yellowknife au Canada.

Il y a seulement quelques années, une telle prouesse était impossible, les capteurs numériques n'étant pas assez performants en conditions de basse lumière.



Une performance vidéo


Les caméras vidéo dernier cri, ou les appareils photo numériques professionnels récents permettent enfin de montrer le déploiement d’une aurore polaire en temps réel, et ce, avec une qualité d'image remarquable. Ici, le photographe a utilisé un reflex numérique professionel Nikon D4.

La seule différence avec l'œil nu, c'est l'absence de l'émotion suscitée par le vécu en direct et les couleurs plus vives que celles perçues par notre œil. Il faut noter également que les aurores ne bougent pas tout le temps aussi vite. Sur la séquence vidéo ci-dessus, il s'agit d'un pic d'activité intense et particulièrement lumineux.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 6€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Commentaires

Nous avons sélectionné pour vous

  • Méthane martien : Curiosity relance le débat

    La nouvelle détection de méthane dans l’atmosphère de Mars par le robot Curiosity relance le débat sur l’origine de ce gaz : celle-ci est-elle biologique ou non ? Les scientifiques cherchent toujours à comprendre quel mécanisme peut le produire, mais aussi pourquoi il « s’évapore » partiellement en fonction des saisons.

  • Jumelles Omegon 2,1x42 : des « yeux de hibou » au banc d’essai

    Un type nouveau de jumelles surnommé « yeux de hibou » — grand diamètre, faible grossissement — fait sensation pour observer la Voie lactée. Nous avons testé le récent modèle de la marque Omegon et l’avons comparé aux jumelles Kasai et Vixen, testées en mars 2017. Avec des résultats surprenants, au regard des écarts de prix …

  • Un quart de Mars pris dans la tempête

    La Nasa a annoncé que la tempête géante qui s’abat sur Mars depuis le 1er juin2018 recouvre maintenant près d’un quart de la planète rouge. Dans le nuage de poussière, Opportunity est en mode « survie ».