Le VLT dresse le portrait de la plus proche galaxie active

La galaxie M 77, dans la constellation de la Baleine, vue par le VLT. © ESO
La galaxie M 77, dans la constellation de la Baleine, abrite un trou noir massif alimenté par du gaz. Le Very Large Telescope l’a photographiée.

Certes, ce n’est pas la photo la plus détaillée de la galaxie M 77. Déjà, le télescope spatial Hubble avait permis de découvrir son noyau et ses bras spiraux. Mais cette nouvelle image du Very Large Telescope (VLT) montre cette belle spirale de face, distante d’une cinquantaine de millions d’années-lumière, en entier. De plus, cette image résulte de l’assemblage de quatre clichés pris dans des longueurs d’onde différentes.

En rose, apparaissent les étoiles jeunes en train de naître et en rouge, des filaments gazeux qui parcourent la galaxie.

Un trou noir massif en plein de cœur

M 77 est ce que les astronomes appellent une galaxie à noyau actif. Cela signifie qu’en son centre, un trou noir massif engloutit en permanence beaucoup de matière et que celle-ci, chauffée aux abords du trou noir, émet une intense lumière avant de disparaître.

D’ailleurs, la partie centrale de M 77 est bien plus brillante que le reste de la galaxie. Dans un télescope de 100 mm, on dirait une étoile. Il faut bien regarder autour et comparer avec une étoile d’avant-plan située dans la Voie lactée (visible sur l’image du VLT) pour constater que c’est bien une galaxie. M 77 est la plus proche de ces galaxies à noyau actif.

Recevez Ciel & Espace pour moins de 5€/mois

Et beaucoup d'autres avantages avec l'offre numérique.

Voir les offres

Nous avons sélectionné pour vous

  • La Grande Tache Rouge de Jupiter à 10000 km

    Le 10 juillet 2017, la sonde Juno a survolé la formation nuageuse la plus célèbre du Système solaire : la Grande Tache Rouge.

  • Jupiter prend de bonnes résolutions au Pic du Midi

    Cette vue de Jupiter fait partie des meilleures photos jamais obtenues depuis le sol en lumière visible. Elle a été réalisée par une équipe de professionnels et d’amateurs à l’observatoire du Pic du Midi.

  • Un intrus devant le Soleil

    La scène était improbable : un parapente à moteur passant devant le disque solaire. Le photographe amateur Sébastien Lebrigand a eu l’étonnante opportunité de la saisir.